M.studio - Fotolia

Pydio ajuste son modèle économique avec une version Entreprise

Pydio ajoute une version Entreprise à son catalogue qui comporte des fonctions de sécurité et d’administration capables de faciliter les déploiements en entreprises.

A l’occasion de l’Open Source Summit Paris 2015, qui se tient actuellement dans la capitale, Pydio a expliqué comment il comptait désormais s’ouvrir un peu plus les portes des SI des entreprises. La société a présenté une déclinaison Entreprise de son outil de synchronisation et de partage de fichiers (lancée la semaine dernière), dont la vocation est de structurer un portefeuille produits, pouvant être consommés plus facilement par les entreprises. 

Pydio est en fait le nouveau nom commercial de la solution AjaxExplorer, un explorateur avancé de fichiers en Ajax développé en 2007 par un Français, Charles Du Jeu. Le projet s’est développé aux Etats-Unis avant de revenir en France sous le nom de Pydio, donc, et une société commerciale en 2013 pour cibler le marché français. Pydio a depuis conclu un partenariat avec Red Hat ou encore Numergy et séduit certaines grandes entreprises et administrations en France, dont l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie). La société réalise 75% de son CA à l’international. Il compte une trentaine de clients en France.

Surtout Pydio avait en mai dernier séduit les investisseurs, levant quelque 720 000 euros auprès d’investisseurs privés, comme Fabien Potentier (CEO de Sensio Labs, éditeur du framework PHP Symphony) et du fonds d’investissement XLR Capital. La BPI y a également apporté un supplément. 

Cet apport d’argent frais a ainsi permis à Pydio de renforcer ses équipes de développement, confie David Gillard, co fondateur de Pydio, et directeur général, qui ont dès lors planché sur cette édition Entreprise de Pydio. Mais au delà, il s’agit également pour l’entreprise d’ajuster son modèle économique et de se positionner comme un véritable éditeur de solutions d’entreprises.  Même si la version communautaire de Pydio est maintenue. « . « Nous étions déjà un logiciel pour entreprise sous licence AGPL v3. Les clients pouvaient acheter du support. »

Une version Communautaire et Entreprise pour attaquer les marchés

La société confirme ainsi maintenir ses investissements en R&D dans la version communautaire, « surtout des fonctions liées à l’utilisateur final (comme le partage de documents, la synchro) ». Des travaux ont également été réalisés au niveau des paquets. ». Mais une version Entreprise devra désormais élargir le potentiel de la société.

Cette  version Entreprise de Pydio, sous licence propriétaire, reçoit logiquement une série de fonctions adaptées au monde de l’entreprise. « Les versions Entreprise sont plus simples à installer et plus simples à configurer. » Des travaux ont également été menés pour doter la solution d’outils d’administration : « Il s’agit de gagner du temps de déploiements et d’exploitation. » Des outils de sécurité y ont aussi été intégrés (comme par exemple couper les droits d’accès à un tiers non autorisé). Logiquement,  cette version comporte des tableaux de bord pour, par exemple, contrôler les téléchargements, ou détecter les anomalies, rappelle encore le directeur général.

Pydio a bâti un modèle de facturation de son outil Entreprise. Il comporte une licence gratuite jusqu’à 10 utilisateurs, « à destination des TPE ou de petits groupes de travail » - de quoi entrer en concurrence directe avec les outils de type Dropbox.

David Gillard affirme également travailler avec des hébergeurs pour adapter les images de Pydio Entreprise à leurs outils de virtualisation, pour en faciliter, au final la distribution et multiplier les usages gratuits de cette version. Si l’utilisateur souhaite augmenter le nombre d’utilisateurs – et donc payer -, un bouton activera rapidement l’option souhaitée.

Au delà de 10 utilisateurs, la facturation porte sur 50 utilisateurs, pour 675 euros par an. Au delà, la formule Silver est facturée 1 350 euros par an, avec le support. Pydio propose également un déploiement sur mesure pour un grand nombre d’utilisateurs.

En une semaine, plus 10% des téléchargements de Pydio portent sur la version Entreprise, sous licence commerciale, conclut enfin David Gillard,

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close