chanpipat - Fotolia

Microsoft transforme les smartphones en clients légers

L’application Microsoft Remote Desktop pourrait aider à améliorer la productivité des travailleurs nomades à partir de smartphones sous Windows 10 Mobile.

L’accès à poste de travail distant à partir d’un smartphone offre généralement une expérience utilisateur dégradée. Mais une nouvelle application pourrait bien changer cela, en mettant à profit la fonction Continuum de Windows 10.

L’application Microsoft Remote Desktop Preview pour Windows 10 Mobile permet aux utilisateurs de se connecter à des PC distants à partir de leurs smartphones. Combinée à la fonction Continuum, qui assure l’adaptation de l’interface utilisateur de Windows 10 au terminal utilisé, cette application permet aux utilisateurs d’accéder à un poste de travail et à ses applications sur n’importe quel monitor, pour profiter d’une expérience utilisateur complète. Le smartphone se fait alors client léger.

« Cette fonctionnalité, c’est l’avenir. Et tout le monde va le faire », estime Steve Greenberg, Pdg de Thin Client Computing, un spécialiste de la virtualisation installé en Arizona.

Continuum fonctionne avec les applications universelles Windows. Celles-ci peuvent s’exécuter sur les smartphones, tablettes, PC, Xbox, etc. Certains smartphones Windows 10 Mobile, dont les Lumia 950 et 950 XL, peuvent être connectés à un moniteur via un dock USB 3, ou sans fil via Bluetooth avec Miracast. Continuum entre en jeu lorsque l’application Microsoft Remote Desktop est exécutée sur un smartphone connecté à un moniteur externe : l’utilisateur profite de son interface Windows habituelle, avec des applications fonctionnant en mode desktop. Il peut même connecter un clavier et une souris.

De nombreux cas d’usage

Microsoft essaie de séduire les entreprises avec Windows 10, et les services offerts par Continuum sur les smartphones font émerger des cas d’usages séduisants pour les travailleurs nomades, estime Robert Young, analyste chez IDC : « vous pouvez profiter d’une expérience complète du poste de travail dans cet environnement virtualisé qui ne peut pas fonctionner nativement sur le téléphone ». Pour lui, n’importe quel environnement de travail où la mobilité est présente pourrait trouver son intérêt dans ces outils.

John Savill, fondateur SavillTech, estime ainsi que les organisations pourraient mettre en place des stations de travail composées d’un moniteur, d’un clavier et d’une souris, supportant Continuum, pour permettre à leurs employés ou clients de brancher leur smartphone lorsqu’ils ont besoin de retrouver une expérience de type poste de travail : « l’idée selon laquelle un téléphone est un ordinateur est une réalité aujourd’hui. Et Continuum permet d’étendre cela. Pensez à toutes les fois où vous pouvez vouloir un PC, mais ne voulez pas transporter un PC. Continuum peut apporter la répondre ».

Le concept n’est toutefois pas complètement original. Motorola proposait quelque chose de comparable en 2011, avec son smartphone Atix. Mais le succès n’a pas été au rendez-vous. Et le potentiel de l’application Microsoft Remote Desktop n’est en rien un gage de réussite.

Windows 10 en est encore aux débuts de son adoption et Microsoft ne propose les premiers smartphones Windows 10 Mobile que depuis la fin novembre. L’éditeur développe ses propres applications pour supporter Continuum, mais peu de développeurs tiers en font autant. Sans parler des applications métiers développées en interne.

Alors Paul DeGroot, consultant chez Pica Communications, « doute que [ces fonctionnalités] changent la donne pour Windows 10 Mobile ». Et pour Greenberg, la faible part de marché de Microsoft dans les smartphones pourrait le freiner.

Adapté de l’anglais.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close