Cet article fait partie de notre guide: Conteneurs : avenir en or ou technologie déjà démodée ?

Docker veut associer conteneurs et unikernels

Docker a annoncé la semaine dernière le rachat de Unikernel Systems pour étendre davantage ses ramifications vers les microservices et les objets connectés, tout en poursuivant sa mission : simplifier l’expérience des développeurs.

Docker se cherche un relai de croissance pour son avenir et considère que déshabiller les applications de leurs dépendances en est un.

La très populaire société, Docker,  a en effet annoncé le rachat d’Unikernel Systems, une société britannique considérée comme un spécialiste de l’unikernel. Le montant de la transaction n’as pas été communiqué. Cette technologie s’adosse à un secteur qui monte en puissance, car il a pour ambition de simplifier les déploiements dans le Cloud.

L’idée derrière les unikernels est de retirer « l’excédent de bagages », embarqué avec l’OS dans une VM, le limitant aux éléments essentiels, nécessaires à une application spécifiques. Avec cette approche, une application peut passer de plusieurs centaines de gigaoctets à quelques mégaoctets – et démarrer en quelques millisecondes. Le compromis en matière de flexibilité du runtime débouche sur un usage optimisé et aussi une surface d’attaque moindre – ce qui est positif en matière de sécurité.

Il faut dire qu’un grand nombre d’OS ultra-légers, y compris pour les datacenters, et des OS basés sur les conteneurs ont emprunté la voie ouverte par Docker – et par les opportunités de croissance que cela offre. Les unikernels sont une énième illustration d’un marché des applications modernes qui évolue très rapidement. Et justement, dans ce contexte, Docker grâce à Unikernel pourrait bien se donner les moyens d’accroître ses capacités de support des architectures de microservices, elles-aussi en plein essor, affirme Jay Lyman, analyste au sein du cabinet 451 Research.

« Les unikernels s’adaptent bien aux microservices », soutien-t-il. « Vous pouvez mieux isoler l’application et les composants de l’OS et ajuster ce qui correspond le mieux. »

Unikernel Systems compte parmi ses fondateurs des pionniers de la technologie Xen, le projet d’hyperviseur Open Source, fondation de nombre de Cloud public. Les fondateurs prennent également part à des projets liés aux unikernels, comme unikernel.org, MirageOS, Rumprun, la base distribuée lrmin, ainsi que le système Jitsu.

Les unikernels sont en fait nés de recherches académiques. La technologie est encore un peu brute. Ceux qui les utilisent actuellement en production se font rares, et limités à des cas d’usage spécifiques, qui nécessitent des compétences informatiques avancées, affirme Fintan Ryan, analyste chez RedMonk. « J’ai déclaré l’année dernière que 2017 ne serait que les prémices en matière d’usages des unikernels.  Je maintiens et je pense que nous en sommes encore loin. »

« Les unikernels se prêtent bien aux déploiements ultra-rapides, et l’arrivée d’Unikernel Systems chez Docker vient renforcer l’outillage de ce dernier », explique encore Fintan Ryan. Cela porte certes sur les microservices sur le court terme, mais aussi sur les objets connectés, avec ses cas d’usage bien plus intéressants.

Docker , Unikernel : les similitudes

Il existe certes des similitudes entre Docker et Unikernel System. Tous deux prennent leurs origines dans des technologies anciennes, utilisées dans des capacités réduites à cause de leur complexité. Docker a décollé en facilitant le packaging d’application, l’exécution et le déploiement de conteneurs. Unikernels Systems essaie de faire la même chose en facilitant l’accès à sa technologie.

L’année dernière, Docker a certes réalisé plusieurs acquisitions, mais celle-ci représente davantage une opération sur le long terme qui consiste à intégrer les technologies respectives pour étendre les cas d’usage.

« Avec la croissance de Docker et ses levée de fonds, je ne serai pas surpris d’assister à davantage d’acquisition », affirme Jay Lyman. « Il reste nombre de secteurs où se positionner : dans l’administration, auprès des développeurs, dans le réseau, les services de données et le Saas. »

Traduit et adapté par la rédaction

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close