Cloudbees propose une version Cloud privé et Saas de son offre Jenkins

Avec Jenkins Platform – Saas Edition, Cloudbees habille sa plateforme Jenkins pour les entreprises d’une version Saas pour les Clouds privés. Objectif : accélérer le DevOps dans les entreprises.

Cloudbees a décidé d’étendre son portefeuille d’offres d’intégration continue bâties sur Jenkins en annonçant une version Saas pour environnement de  sa plateforme  Jenkins Platform pour les entreprises.

Cette version  « Saasisés » a été motivée suite à des interactions avec le marché et par la montée en puissance des équipes DevOps dans les entreprises, commente Sacha Labourey. Si avec l’Entreprise Edition de la Jenkins Platform, Cloudbees avait déjà fait sauter certains verrous à l’adoption de Jenkins en entreprise – de l’intégration continue – cette édition Private Saas cible quant à elle les déploiements plus massifs des environnements de delivery en  continu. « Avec PSE (Private Saas Edition, NDLR), les entreprises peuvent gérer des grands clusters Jenkins et automatiser toute une série de processus clé », ajoute-t-il encore. Une aubaine concède-t-il, pour les entreprises dont les équipes DevOps sont appelées plusieurs clusters Jenkins. « Désormais, elles ont la capacité de gérer des grands clusters de façon centralisée avec une gestion automatisée. »

PSE est ainsi présentée comme un « sur-ensemble » à l’édition Enterprise, elle-même étant un sur-ensemble à Jenkins, auquel sont associés des outils de tolérances aux pannes, de sécurité, par exemple, ainsi qu’un centre des opérations Jenkins (Operations Center), qui sert à gérer plusieurs clusters. Le tout peut désormais être exploité dans un environnement de Cloud privé, avec les capacités d’élasticité inhérentes. PSE supporte pour l’heure les Clouds OpenStack (logiquement) ainsi qu’AWS vers lequel les entreprises peuvent se connecter via un VPC (Virtual Private Network). Sacha Labourey confirme que le rapprochement avec d’autres plateformes sont à l’étude.

Le Cloud devenu clé dans les infrastructures de développement continu

Cette approche Cloud de Cloudbees – la société propose également Jenkins in the Cloud pour le Cloud public -  monte désormais d’un cran. « Les équipes peuvent créer en quelques secondes un master Jenkins », explique Sacha Labourey. Cela se traduit une accélération des déploiements d’une infrastructure de Continuous Delivery, censée supporter le développement d’applications. Pour le CEO de Cloudbees, l’accélération de nouveaux projets passe aussi par l’automatisation de l’infrastructure de développement. « Les entreprises peuvent capitaliser sur leurs investissements dans le Cloud », tout en favorisant le partage de ressources, Cloud  aidant.

Dans cette logique, PSE permet aussi des déploiements de Jenkins à l’échelle avec Docker, le tout administré par le projet Open Source Mesos (gestionnaire cluster).

Ce tandem Cloud / DevOps est d’ailleurs souligné par un analyste de Gartner, cité dans le communiqué : « DevOps accélère le cycle de vie (rapidité des tests et de la production de version) et le Cloud Computing permet l’évolutivité élastique (une infrastructure qui paraît infinie avec rapidité de provisioning et déprovisioning des ressources d’infrastructure), des avantages rendus possibles par un déploiement IaaS/PaaS réussi Le choix d’un déploiement IaaS/PaaS est donc le complément idéal du projet DevOps. »

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close