Cet article fait partie de notre guide: Le « Who’s Who » du Stockage Flash

Pure Storage veut démocratiser l’accès à ses baies Flash

Pure Storage a profité de sa conférence Pure Accelerate pour dévoiler une baie Flash à moins de 50 000$ et annoncer l'arrivée d'une offre convergée pour PME baptisée FlashStack Mini, destinée aux PME.

À l’occasion de sa conférence Pure Accelerate, qui s’est ouverte hier à San Francisco, Pure Storage n’a pas fait mystère de son intention d’affronter Dell et HP sur le marché des baies de stockage Flash économiques. La firme a profité de son événement pour dévoiler une nouvelle baie 100 % Flash à moins de 50 000$ destinée au marché des PME et des agences de grands comptes.

Comme ses grandes sœurs de la série m, la baie Flash Array //m10 est une baie rackable de 3U disposant de deux contrôleurs en mode actif-actif. Elle implémente un ensemble riche de services de données (compression, déduplication, thin provisioning, snapshots, clones, réplication…). La différence par rapport aux modèles existants réside dans la puissance CPU, plus limitée, ce qui a un impact sur les performances, et dans la capacité qui est limité à 5 To ou 10 To de Flash (soit environ 25 To de capacité utile maximale après déduplication et compression). La latence est toujours inférieure à 1 ms et la performance est annoncée à 100 000 IOPS (sur des blocs de 32kbit).

L’un des atouts de la baie //m10 est que ses contrôleurs peuvent être mis à jour de façon transparente avec des contrôleurs plus puissants de la série //m, ce qui permet alors d’ajouter plus des SSD dans les emplacements disponibles de la baie et donc d’évoluer vers des configurations plus musclées. Par exemple, le remplacement des contrôleurs par des contrôleurs de classe //m20 permet de passer à une capacité Flash maximale de 40 To.

Pure Storage a également profité de l’annonce de la baie //m10 pour dévoiler une nouvelle application d’administration pour iPhone et iPad améliorant encore un peu plus la simplicité d’administration de ses baies.

FlashStack Mini : une configuration convergée pour PME avec Cisco

Le lancement de la baie //m10 est aussi l’occasion pour Pure Storage d’enrichir son offre de systèmes convergés FlashStack avec une nouvelle configuration d’entrée de gamme conçue spécifiquement pour les PME. L’offre FlashStack Mini couple une baie //m10 avec un châssis de serveurs lames compact UCS Mini de Cisco dans une configuration prête à l’emploi occupant 9U d’espace rack. La connexion entre la baie //m10 et le châssis UCS Mini s'effectue soit en iSCSI (via les ports 10 Gigabit présents en standard sur la baie) soit en mode  Fibre Channel en s'appuyant sur les ports FC du module Fabric Extender présent dans le châssis UCS Mini.

Une telle configuration supporte aux choix les hyperviseurs vSphere de VMware ou Hyper-V de Microsoft et peut selon Pure Storage supporter jusqu’à 500 postes de travail VDI classiques - notons qu'il est aussi possible, en installant des cartes mezzanine NVidia Tesla M6 virtualisées sur les lames Cisco, de supporter des postes techniques virtualisés pour des applications comme Catia, ESRI GIS, Autodesk AutoCAD, Maya ou Revit. Les prix d’une configuration FlashStack Mini débutent à 100 000 $.

La nouvelle baie//m10 et les systèmes convergés FlashStack Mini seront disponibles dans le courant du mois de mai.

 

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close