animind - Fotolia

SDN et NFV, clé d’un nouveau souffle pour les services de sécurité managés

Ils sont appelés à accélérer la croissance du marché des services de sécurité managés pour les prochaines années.

Les services de sécurité managés sont appelés à enregistrer une forte croissante d’ici à 2020. Selon IHS Technology, ils ont généré un chiffre d’affaires de 17,4 Md$ en 2015, soit 9 % de mieux que l’année précédente. Mais la progression n’est pas finie : selon le cabinet, ce marché doit encore croître d’un tiers au cours des cinq prochaines années. De quoi dépasser les 23 Md$, pour une croissance annuelle moyenne de 5,8 %.

Mais voilà, l’an passé, 54 % du chiffre d’affaires sur ce marché a été réalisé en s’appuyant sur des équipements déployés en local, dans les entreprises clientes. Les services Cloud se sont octroyé le reste. D’ici à 2020, ces proportions devraient s’inverser.

Les ventes de services Cloud de sécurité ont progressé de 12 % en 2015 et ce segment devrait enregistrer une croissance annuelle moyenne de 9 % au cours des cinq années à venir. Là, les services de sécurité liés au contenu comptent pour l’essentiel du marché, suivis par ceux de pare-feu, de protection contre les attaques en déni de service, et les services d’IPS/IDS.

Dans un communiqué de presse, IHS Technology attribue cette évolution à venir au fait que « les fournisseurs de services de sécurité managés commencent à tirer profit des réseaux à définition logicielle (SDN) et de la virtualisation des fonctions réseau (NFV) pour augmenter l’échelle de leurs services ». Plus loin, Jeff Wilson, directeur de recherche en cybersécurité au sein du cabinet, souligne que « les déploiements SDN dans les environnements Cloud et d’hébergement vont aider les fournisseurs à construire des services de sécurité Cloud plus élastiques, plus flexibles et plus rentables ». Et de préciser que les opérateurs vont pouvoir ainsi proposer à leurs clients des services de sécurité délivrés en local sur des appliances, mais produits sur une vaste infrastructure virtualisée.

En France, Orange suit cette approche, en partenariat avec Versa Networks pour la fourniture de fonctions réseau virtualisées (VNF), l’un des finalistes de l’Innovation Sandbox de cette édition 2016 de RSA Conference. Deutsche Telecom et Vodafone préparent des services de VPN virtualisés. 

Pour approfondir sur SDN - Virtualisation de réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close