pogonici - Fotolia

Eset se dote d’une couche de prévention des fuites de données

Le spécialiste de la protection contre les logiciels malveillants vient de s’associer à Safetica pour étendre son offre au DLP.

Eset vient d’annoncer l’arrivée de Safetica parmi les membres de sa Technology Alliance. Il rejoint là DESlock+, qui propose une solution de chiffrement de disques complets mais également de fichiers et de courriels isolés, et Storagecraft, éditeur d’une solution de sauvegarde et restauration.

Basé à Prague, en République Tchèque, Safetica propose des solutions de protection des terminaux et de leurs données depuis 2004, mais a véritablement engagé son expansion géographique à partir de 2011. C’est à l’été dernier que l’éditeur a lancé la toute dernière version 7 de sa solution de prévention des fuites de données (DLP). Celle-ci assure la surveillance de toutes les activités liées aux fichiers, sur supports physiques, mais également réseau, messagerie, ou encore flux Web et interfaces radio.

L’outil propose un mode d’observation et supporte la classification des données en continu. Il permet également de chiffrer le support de stockage interne du poste de travail, ainsi que les périphériques, tout en assurant l’administration de ces derniers. Une console d’administration permet de superviser l’activité et de définir les règles de protection. Le support des terminaux mobiles est prévu pour le troisième trimestre 2016.

Bien moins connu que les acteurs leaders du DLP, Safetica revendique 250 clients dans le monde, et met notamment en avant BMW Invelt à Prague, Coca Cola Sabco, Telekom Malaysia, ou encore Merck. 

Pour approfondir sur Backup et protection de données

Close