svedoliver - Fotolia

Diablo mise sur son partenariat avec AMI pour accélérer l'adoption de ses modules Flash

En nouant un partenariat avec AMI qui a adapté son firmware UEFI pour supporter ses barrettes de mémoire DIMM Flash, Diablo entend accélérer le support de sa technologie par les fabricants de serveurs.

Diablo Technologies et American Megatrends Inc. (AMI) ont noué un étroit partenariat il y a plus d’un an autour de la technologie de modules de mémoire DIMM Memory1 du premier. Les premiers fruits de cette collaboration ont émergé cette semaine lorsque les premiers serveurs intégrant la dernière génération de firmware UEFI d’AMI ont fait leur apparition.

AMI a intégré le support de Memory1 dans le code de son firmware UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) Aptio V. Ce firmware (qui a succédé à l’historique BIOS) permet aux fabricants de serveurs de tirer parti des capacités originales de stockage des barrettes Memory1.

Ces modules DIMM Flash s’installent dans les emplacements pour barrettes mémoire des serveurs et permettent au stockage Flash d’être placé au plus près du processeur. Chaque module DIMM Memory1 incorpore 128 Go de mémoire Flash et il est possible d’en insérer un maximum de 16 par serveur pour un total de 2 To de mémoire persistante. Les DIMM Memory1 de Diablo devraient être disponibles en versions 256 Go en 2017.

Les dirigeants de Diablo misent sur le partenariat avec AMI pour accélérer l’adoption de sa technologie Flash Memory1 par les fabricants de serveurs. Ils espèrent que cela dope l’activité de Diablo alors que les modules de Flash DIMM Memory1 ont remplacé les UltraDIMM en tant que produit phare de la firme. « Collaborer avec AMI permet une intégration rapide et sans couture de la technologie Memory1 dans les serveurs. Cela nous économise des mois de développements avec les OEM » explique Kevin Wagner le vice-président du marketing de Diablo Technologies.

À ce jour le premier fabricant de serveurs à avoir officialisé son support est le chinois Inspur Systems, le n° 1 des serveurs sur le marché chinois. Selon Wagner d’autres partenariats devraient être officialisés prochainement. Pour mémoire, la technologie UltraDIMM était précédemment certifiée sur une partie des gammes serveurs d’HPE, Lenovo et SuperMicro.

Adapté d'un article de Gary Krantz, SearchStorage.com

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close