Cet article fait partie de notre guide: Dropbox-like : l'avènement des FSS d'entreprise

BlackBerry étend son offre de mobilité avec WatchDox

Rappelant l’approche de Citrix qui avait misé sur Sharefile pour accompagner ses clients dans leurs besoins de mobilité, BlackBerry rachète WatchDox, un spécialiste du partage et de la synchronisation de fichiers.

Proposer une offre de service complète aux entreprises pour répondre à leurs besoins de mobilité. C’est l’objectif affiché par BlackBerry avec le rachat de WatchDox. Celui-ci propose des solutions de synchronisation et de partage de fichiers pour entreprises.

Avec lui, le Canadien explique vouloir « donner aux entreprises un contrôle sans équivalent sur leurs fichiers, même après qu’ils ont quitté le réseau de l’entreprise ». Et, sans surprise, la technologie de WatchDox doit être proposée comme une extension optionnelle pour BES 12, la plateforme de gestion de la mobilité d’entreprise (EMM) hétérogène du groupe.

Dans un communiqué, Jo Chen, Pdg de BlackBerry, replace cette acquisition dans le cadre d’une stratégie plus vaste consistant à faire du Canadien « la première plateforme pour logiciels de communications mobiles sûr et applications, supportant tous les terminaux et systèmes d’exploitation ». Et de renvoyer notamment au rachat précédent de Secusmart.

WatchDox doit en outre servir de fondation à un nouveau centre de recherche et développement centré sur la sécurité que BlackBerry entend étendre en Israël.

Une tendance générale à l’intégration

Certains, comme Microsoft, disposaient déjà de solutions de stockage et de partage de documents d’entreprise avant d’entrer sur le marché de l’EMM. Et c’était aussi le cas de Citrix qui a commencé par le rachat de ShareFile pour proposer ce qu’il présentait comme un « iCloud pour les entreprises ». C’était en 2011.

Un an plus tard, Citrix rachetait Zenprise, un spécialiste de la gestion de terminaux mobiles (MDM), l’une des briques de l’EMM. Et c’est début 2013 que l’éditeur a présenté sa solution de MDM justement basée sur le rachat de Zenprise, XenMDM.

Mais d’autres acteurs de l’EMM disposent de solution de gestion sécurisée des documents, et de partage de fichiers. C’est ainsi le cas de MobileIron, de Good Technologies, mais également d’Airwatch, pour ne mentionner qu’eux.

Ainsi, avec le rachat de WatchDox, BlackBerry apparaît surtout combler un retard et compléter sa pile logicielle d’EMM.

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close