ldprod - Fotolia

Avec la vidéo de groupe, Slack renforce la pression sur Microsoft

Slack vient d’annoncer le lancement d’un service de dialogue en vidéo au sein de son outil de travail collaboratif. Comme une réponse à Microsoft qui a récemment lancé son concurrent, Teams.

Slack continue d’enrichir son outil de travail collaboratif. S’il s’intégrait déjà avec Skype, il est doté de fonctions d’appel audio natives depuis juin, réduisant ainsi l’intérêt du service de communications sur IP de Microsoft. Mais une nouvelle étape vient d’être franchie avec l’intégration de capacités d’appel vidéo, à deux, mais également jusqu’à 15 personnes au sein de la même conversation pour les utilisateurs payants - à partir de 6,7 $ par utilisateur actif et par mois.

Bien sûr, il est toujours possible d’utiliser des applications tierces pour passer ses appels depuis Slack, qu’il s’agisse de Google Hangouts ou de Skype, notamment. Mais, oubli ou pas, ce dernier n’est pas mentionné par Slack dans son billet de blog annonçant sa nouvelle fonctionnalité.

Il faut dire que la concurrence semble forte. Début novembre, Microsoft a annoncé Teams, une solution de collaboration basée sur la dialogue en temps réelle et qui rappelle indéniablement HipChat et Slack. Avec elle, l’éditeur semble moins chercher à attirer de nouveaux clients qu’à encourager les 85 millions de professionnels en entreprise utilisant Office 365 à ne pas quitter son giron. De fait, Teams est positionné comme « véritable hub » du travail en équipe autour duquel gravitent les composants de sa suite bureautique, mais également Skype.

Une offre à laquelle Google et Slack ont répondu en annonçant travailler à une intégration plus étroite de leurs outils, et notamment les services Docs, Sheets et Slides du premier. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close