Chez Microsoft, Teams s’apprête à éclipser Skype for Business

Microsoft va faire évoluer considérablement son offre de communication d’équipes en ligne, la dotant notamment de fonctionnalités de téléphonie qui le mettront directement en concurrence avec Skype for Business.

Officiellement, les jours de Skype for Business ne sont pas comptés. Lori Wright, directrice générale du marketing produit de Microsoft Teams et Skype, l’assure : « nous prévoyons de continuer à offrir et à supporter Skype for Business dans Office 365 et Skype for Business Server » pour les déploiements locaux, en lien avec un autocommutateur. Une nouvelle version de celui-ci est d’ailleurs prévue pour le second semestre 2018. Et puis les clients Teams et Skype for Business « peuvent fonctionner côte à côte, pour évaluer et découvrir ce qui est le mieux pour votre organisation ».

Mais dans la pratique, l’éditeur encourage clairement les clients d’Office 365 à commencer à utiliser un Teams qui va se voir doté de fonctionnalités propres à faire oublier Skype for Business : « dans les prochains mois, nous allons commencer à ajouter des fonctions d’appel dans Teams – dont les appels entrants et sortant vers les numéros [du réseau téléphonique commuté], la mise en attente, le transfert, et la messagerie vocale ».

En outre, Teams se veut déjà interopérable avec Skype for Business, avec « présence universelle, interopérabilité des appels et des messages ». Une fonction de téléconférence vient en outre d’être ouverte en phase de test, permettant de rejoindre une réunion Teams en appelant un numéro de téléphone classique.

Plus loin, Lori Wright relève que ce n’est qu’un début d’une « grande vague de lancement de fonctionnalités qui apportera l’essentiel des capacités des réunion et de système de téléphonie au sein de Teams ». Et d’ajouter que Polycom, Pexip et Blue Jeans Networks vont supporter le nouveau service de Microsoft.

Avec cette annonce, Microsoft confirme ses ambitions pour Teams, face à des concurrents agressifs tels que Slack, voire récemment Atlassian avec Stride. Le géant de Redmond apparaît ainsi chercher à fournir à ses utilisateurs entreprises d’Office 365 un écosystème complet, les encourageant toujours plus à rester dans son environnement.

Pour approfondir sur Outils collaboratifs

- ANNONCES GOOGLE

Close