Google

Conteneurs : AWS Blox laisse perplexe

Le monde de l’orchestration des conteneurs est déjà surchargé et concurrentiel. AWS y ajoute désormais sa touche…un peu particulière.

Petite secousse dans le monde des conteneurs. A l’occasion de sa conférence Re :Invent qui s’est tenue le mois dernier, AWS a lancé un ordonnanceur de conteneurs Open Source, mais sans faire la moindre allusion à Kubernetes.

Pourtant, si l’on en croit les observateurs du marché, il était attendu que le géant du Cloud se positionne lui-aussi sur ce créneau.

Mais, AWS, par la voie de Werner Vogels son CTO,  a préféré dévoiler Blox, un projet Open Source qui permet, quant à lui, de développer son orchestrateur personnalisé au-dessus EC2 Container Service (ECS).  Parmi les exemples donnés par Werner Vogels, on retiendra que l’on peut porter Mesos sur ECS avec Blox, mais pas de mention de Kubernetes ou encore de Docker Swarm.

« A mon avis, Blox est une façon de destituer Kubernetes », affirme Robert Stroud, analyste chez Forrester Research.

Si certes rien n’empêche de placer Kubernetes au-dessus ECS via Blox – Kubernetes peut aussi s’exécuter tel quel sur EC2 -, certaines entreprises souhaitaient un support plus affirmé d’AWS pour la plateforme – pas moins que celui offert par Microsoft ou encore Google.

Certains d’entre eux s’interrogent d’ailleurs sur la place de Kubernetes et comment Blox s’insère désormais dans l’écosystème des conteneurs. « Il pourrait être intéressant de savoir si je peux prendre un conteneur qui fonctionne dans Kubernetes et le basculer dans un environnement Blox et si je dois modifier mes applications pour une compatibilité de Cloud à Cloud », s’interroge Justin Erenkrantz, en charge de l’architecture IT chez Bloomberg.

La compatibilité des infrastructures, surtout dans des modèles de déploiements dits hybrides, est justement un domaine dans lequel les entreprises aimeraient bien que Kubernetes devienne le standard de facto en matière de gestion de conteneurs dans le Cloud.

« Le fait est que Kubernetes est un outil idéal pour le Cloud hybride et c’est pour cela qu’il reste attractif. On aimerait bien qu’AWS s’y mette », affirme de son côté  le vice-président d’une société spécialisée dans les services financiers, qui a pour projet d’installer Kubernetes en production dès l’année prochaine. Les entreprises peuvent déployer des orchestrateurs Blox sur site mais si elles utilisent AWS dans le Cloud public, elles restent connectées à ECS, chez AWS.

La gouvernance Open Source d’AWS questionnée

Le modèle de gouvernance de Blox a aussi suscité un certain scepticisme chez les observateurs du secteur : la solution est certes accessible via GitHub, mais n’est pas encadrée par une fondation Open Source. Amazon n’est pas réputé pour ses contributions au sein des communautés Open Source.

« AWS a besoin du support des communautés pour Blox », affirme Robert Stroud. « AWS doit trouver un bon modèle de gouvernance qui lui fait actuellement défaut (pour Blox), et sans cela, il ne réussira pas. »

Si les entreprises sont en effet très enthousiastes à l’idée de pouvoir développer des ordonnanceurs, elles sont aussi à la recherche de plateformes complètes plus que de plug-in pour ECS, que ce soit à partir de Kubernetes ou de n’importe quel fournisseur.

« Blox est juste un moyen pour utiliser EC2 Container Service – c’est une petite pièce du puzzle », soutient Matti Paksula, CTO d’AppGyver, une société finlandaise spécialisée dans le développement mobile – et contributeur au projet Kontena. « Voir Amazon faire cela est bien, mais Kontena propose un package complet. »

Priorité au serverless ?

Si Blox peut en intéresser plus d’une, d’autres entreprises regarderont aussi du côté d’AWS Lambda, une plateforme de gestion d’événements serverless. Selon les observateurs du secteur, AWS serait davantage enclin à investir dans ce domaine.

« Lambda, le serverless, le stateless et des capacités très fines en matière de développement et de plateforme d’exécution, sont définitivement dans la nature des choses », explique à son tour Greg Arnette, CTO de Sonian, une société spécialisée dans l’archivage d’email.

AWS peut être sur la défensive avec ECS et Blox car finalement sa priorité est centrée sur Lamba, ajoute-t-il. « L’avantage que possède aujourd’hui AWS est qu’il n’existe pas vraiment d’équivalent Open Source à Lambda ou de fonctions sur Google Cloud ou Azure », conclut-il.

Traduit et adapté par la rédaction

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close