IBM

IBM dope son offre de baies de stockage 100% Flash DS8880

Big Blue a dévoilé hier trois baies 100% Flash s'appuyant sur sa technologie de stockage DS8880 pour systèmes ouverts et mainframe. La série DS8880F s'appuie sur des tiroirs de stockage PCIe accueillant des cartes PCIe Flash.

IBM a refondu hier son offre de baies de stockage Flash de haut de gamme en dévoilant trois nouveaux modèles de baies DS8880 100 % Flash. Les DS8884F, DS8886F et DS8886F visent respectivement le marché des entreprises de taille moyenne, les grands comptes et celui des applications analytiques. Elles reprennnent l'ensemble des fonctionnalités des baies de stockage d'entreprise de Big Blue, et notamment leur nombreuses capacités en matière de réplication et de disponibilité - ces fonctionnalités restent toutefois des options tarifées séparément de la baie.

Jusqu’alors, la gamme DS8880 ne comprenait qu’un unique modèle Flash, le DS8888 dévoilé en avril dernier en parallèle des baies 100 % Flash de la série A9000 (la déclinaison flash des baies XIV). En élargissant son portefeuille IBM suit les annonces récentes de ses concurrents, Dell EMC et Hitachi qui ont tous les deux renforcé leur portefeuille de stockage Flash critique (Dell EMC avec le VMAX 250F et Hitachi avec la gamme VSP F).

De nouveaux tiroirs de stockage PCIe 3.0 pour la connexion des cartes Flash PCIe

La particularité des baies DS8880F par rapport aux autres baies DS8880 est qu’elles utilisent des tiroirs de stockage PCIe 3.0 pour accueillir les cartes Flash PCIe qui délivrent le stockage aux applications. Ces tiroirs de seconde génération ont fait leur apparition à la toute fin de l’année 2016 et ils permettent à IBM de tirer partie du support par les contrôleurs DS8880 (en fait des serveurs Power) du bus PCIe 3.0. Le choix de cartes PCIe pour le stockage Flash a été effectué pour minimiser la latence et maximiser la performance en IOPS. Il est toutefois à noter qu’IBM n’utilise pas pour l’instant le protocole NVMe (non-volatile memory express) et continue à s’appuyer sur des supports de stockage utilisant le protocole SCSI pour communiquer avec les périphériques. that other array makers have leveraged. Le support de PCIe 3.0 dans les tiroirs de disques ouvre la porte à terme au support de cartes NVMe. Mais il faudra pour cela faire évoluer le code de l’OS des DS8880F, ce qui prendra sans doute plus de temps qu’une simple mise à jour des tiroirs de disques.

Le DS8884F offre une capacité comprise entre 6,4 To et 154 To de stockage Flash et plafonne à 256 Go de mémoire vive (principalement utilisée comme cache. Ce modèle « d’entrée de gamme » cible le marché des grosses PME et celui des applications transactionnelles telles que les ERP, les applications de CRM ou de gestion des RH.

Le modèle intermédiaire, le DS8886F a une capacité maximale de 614 To et peut accueillir jusqu’à 2 To de mémoire vive. IBM vise le marché des grandes entreprises désireuses de stocker les données d’applications transactionnelles critiques, mais aussi celui du datawarehouse et du datamining.

Enfin, le modèle le plus sophistique de la gamme, le DS8888F n’est autre qu’une version remaniée du DS8888 lancée au printemps. Sa capacité maximale est désormais de 1,22 Po de données et IBM destine la baie aux marchés des applications analytiques, des applications en temps réel, du machine learning et du traitement audio et vidéo.

Selon Big Blue, les performances des baies de la série DS8880F sont respectivement de 447 000 IOPS pour le DS 8884F, de 1,72 million d’IOPS pour le DS8886F et de 1,975 million d’IOPS pour le DS8888F, le tout avec une latence moyenne de 0,3 milliseconde. Ces chiffres ont été mesurés avec 70 % de lectures et 30 % d’écritures sur des blocs de 4K en assumant que 50 % des données sont servies depuis le cache.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close