Cet article fait partie de notre guide: Le « Who’s Who » du Stockage Flash

IBM dévoile trois nouveaux systèmes de stockage 100% Flash

Big Blue a dévoilé aujourd'hui les systèmes 100% Flash A9000 et A9000R basés sur sa technologie XIV. Le constructeur a aussi annoncé la déclinaison 100% Flash de ses baies de stockage DS8880, le DS8888.

IBM a dévoilé aujourd’hui une nouvelle famille de systèmes de stockage 100% Flash, les FlashSystem A9000 et A9000R et annoncé l’arrivée prochaine de sa baie DS8888, une déclinaison 100% Flash, de ses baies DS8880 destinées aux environnements critiques et au monde Mainframe.

Dans un entretien avec LeMagIT réalisé hier, Eric Herzog, le vice président du marketing produit de la division stockage d’IBM a expliqué qu’IBM mise sur la généralisation de la Flash à la plupart des segments du marché du Stockage. « Nous voyons le stockage Flash devenir universel. Le prix des baies 100% Flash approche celui des baies hybrides et la Flash devient un composant indispensable pour les nouvelles applications analytiques en temps réel, ce que nous appelons le cognitive computing ». IBM confirme une vision dévoilée en 2013 et qui faisait de la Flash une priorité stratégique pour la firme.

A9000 et A9000R : quand XIV évolue pour s'adapter au monde du 100% Flash

Les baies A9000 sont des baies de stockage bloc en mode scale-out qui s’appuient sur la technologie XIV d’IBM. Un système A9000 est en fait composé de trois nœuds serveurs x86 faisant tourner une version modernisée du code XIV et reliés à un bloc de stockage FlashSystem 900 d’IBM. Pré-assemblé dans un châssis rack 19 pouces de 8U, chaque bloc FlashSystem A9000 dispose d’une capacité de 11,4 To, 28,5 To ou 57 To (capacité utile du FlashSystem 900 après application des mécanismes internes de variable Stripe RAID et de RAID 5). Cette capacité est dopée par la mise en œuvre de mécanisme de compression et de déduplication de données inline qui permettent à chaque bloc A9000 d’offrir une capacité utile de 60 To, 150 To ou 300 To (en misant sur un ratio de réduction de données de 5.26 pour 1). Selon IBM, la latence minimum du système est de 250 microsecondes (toutes fonctions d’optimisation de données activées) et les capacités maximales d’un bloc sont de l’ordre de 500 000 IOPS (blocs de 4K avec 70% en lecture et 30% en écriture).

L’ensemble des composants d’un bloc A9000 sont interconnectés par un back-end Infiniband, qui permet aussi de relier plusieurs blocs A9000 en un système de stockage distribué de plus grande taille. La connexion aux serveurs s’effectue soit via des liaisons 10G Ethernet (iSCSI), soit via des liens Fibre Channel.

La baie 100% Flash A9000 d'IBM

Les baies A9000R s’appuient sur les mêmes composants de base que ceux des A9000, mais se présentent sous la forme de rack préassemblés. La proportion de serveurs est de nœuds de stockage FlashSystem A9000 est différente, puisque le ratio est de deux nœuds de stockage XIV par nœud de stockage Flash FlashSystem A900. Chaque Rack A9000R peut accueillir jusqu’à 12 contrôleurs Grid XIV et 6 modules Flash FlashSystem A900 (la configuration minimale est de 4 contrôleurs Grid et de deux modules de Flash FlashSystem A900). L’ensemble de ces composants sont interconnectés par le même back-end Infiniband que les A9000 et il est possible d’agréger jusqu’à un total de 18 racks en un seul et même système. Selon Big Blue chaque rack à une capacité utile maximale de 1,8 Po après réduction de données et délivre jusqu’à 2 millions d’IOPS (en bloc de 4K avec 70% en lecture et 30% en écriture).

Les baies A9000 et A9000R sont administrables via une version mise à jour de l’interface Hyper-Scale Manager initialement développée par IBM pour administrer ses systèmes XIV. Tout naturellement, les baies A9000 et A9000R héritent de l’ensemble des fonctionnalités des systèmes XIV en matière de services de données. Les nouvelles baies arrivent ainsi avec les mêmes fonctions de snapshots (en mode redirect on write), de réplication (synchrone et asynchrone) et avec le support des API VMware, Hyper-V et OpenStack. Elles disposent aussi de fonctions de gestion de la qualité de service avancées avec la possibilité de gérer de la QoS par hôte (serveur), par volume ou par LUN.

Elles héritent aussi des mêmes garanties de durabilité que celles déjà appliquées par IBM à ses systèmes Flash FlashSystem 900, et notamment la garantie de 7 ans sur les modules Flash propriétaire des FlashSystem 900 intégrés.

IBM DS8888 : la version 100% Flash du DS8880

Comme promis, IBM a aussi décliné sa baie de stockage critique DS8880 en version 100% Flash sous le nom DS8888. La dernière née des baies de stockage SAN haut de gamme de Big Blue cible notamment les marchés du stockage pour grands serveurs Unix et Mainframe du constructeur. Ces marchés sont importants pour Big Blue, qui selon IDC contrôle environ 52% du marché du stockage attaché aux mainframes dans le monde (la réalité est historiquement un peu différente en France du fait du succès d’EMC et d’Hitachi).

Bâtie autour des mêmes serveurs Power8 que la baie 8880, la baie DS8888 supporte les multiples technologies de réplication d’IBM (dont FlashCopy, Metro Mirror, Global Mirror, PPRC…) et affiche le même niveau de disponibilité de six 9 (99,9999% de disponibilité). Comme ses concurrentes chez EMC (VMAX-AF) et Hitachi (VSP G1000), elle dispose à la fois d’interfaces FICON (pour l’interconnexion aux grands systèmes zOS) et d’interfaces Fibre Channel. La différence est dans la capacité supportée. Là où EMC et Hitachi proposent des capacités allant au-delà du Petaoctet, IBM annonce une capacité maximale de 192 To de Flash pour sa dernière-née (dans un rack de 40U). Ce qui est sans doute suffisant pour un certain nombre de scénarios mainframes, mais sans doute un peu juste pour des scénarios où la baie doit être utilisée pour des usages mixtes ouverts et mainframes.

Côté performances, IBM annonce 2,5 millions d’IOPS en crête pour le DS8888 avec une latence inférieure à la milliseconde, là ou EMC annonce un maximum de 4 millions d’IOPS avec une latence inférieure à une demi-milliseconde pour ses derniers VMAX (des chiffres sans doute obtenus avec la version la plus massive, qui nécessite 4 racks, contre un seul pour le système d’IBM). Dans tous les cas, les chiffres de performances maximales sont à prendre avec les pincettes d’usage et devront de toute façon être confrontés à la réalité applicative des clients.

Selon IBM les baies A9000 et A9000R sont disponibles immédiatement, tandis que le DS8888 n’arrivera qu’à la fin du mois de mai.

Pour approfondir sur DevOps et Agilité

- ANNONCES GOOGLE

Close