Dépenses IT : IDC revoit à la baisse ses prévisions pour 2014

Dans un climat incertain, les entreprises dépenseront finalement moins que prévu en 2014, alerte IDC qui vient de revoir à la baisse ses prévisions pour l’année en cours.

Dans un climat marqué par l’incertitude, les entreprises dépenseront finalement moins que prévu en 2014, alerte IDC qui vient de revoir à la baisse ses prévisions pour l’année en cours. En 2014, les dépenses IT dans le monde ne devraient donc progresser que 4,1% alors que précédemment le cabinet d’analystes tablait sur une progression de 4,6%.  La croissance devrait donc s'établir en recul par rapport à 2013,où la dépense avait progressé de 4,5%.

Pour IDC, cette déconvenue s’explique par plusieurs facteurs : les principaux sont le climat d’incertitude, qui pousse les entreprises au pessimisme - un pessimisme entretenu par la crise ukrainienne dont l’issue semble elle-aussi incertaine - ainsi qu’un ralentissement en Chine.  Les dépenses en Russie devraient aussi chuter de 1% (comme en 2013) entrainant avec elle une baisse concomitante dans la région.  Autre facteur pointé par IDC, la décroissance attendue du marché des terminaux mobiles. L’érosion des prix et un marché plus mûr ont également fait revoir à la baisse les prévisions d’IDC sur ce créneau.

La bonne nouvelle est qu'aux USA, comme en Europe de l’ouest, les entreprises commencent à s’extirper de la crise et reviennent  à un climat économique plus stable. Selon IDC, les dépenses IT en Europe de l’Ouest devraient progresser de 2% (à taux de change constant).

Autre enseignement, le cloud s'impose dans tous les domaines :  presque 10% des dépenses logicielles auront migré vers le cloud à la fin 2014. De même, le cloud d'infrastructure (IaaS) comptera pour 15% de l’ensemble des dépenses en serveurs et stockage.

Pour approfondir sur Economie

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close