StorageCraft rachète Exablox et ses baies NAS en Cluster

L'éditeur de logiciels de sauvegarde pour Linux et Windows a annoncé aujourd'hui le rachat d'Exablox et de ses baies de stockage NAS distribuées OneBlox. Objectif : utiliser ces appliances comme cible de sauvegarde et accélérer la reprise des applications critiques en cas d’incident.

L’éditeur de solutions de sauvegarde StorageCraft Technology a annoncé aujourd’hui le rachat d’Exablox une start-up qui a développé des appliances de stockage distribué. Pour le CEO de StorageCraft, Matt Medeiros, il s’agit de combiner les bénéfices du stockage primaire et secondaire en une seule et unique plate-forme.

StorageCraft n’a pas rendu public le prix payé pour le rachat. Mais il s’agit de sa seconde acquisition depuis que la firme a bénéficié d’un investissement de 187 millions de dollars du fonds TA Associates en 2016. En septembre dernier, StorageCraft avait déjà racheté Gillware Online Backup afin de doper ses services de backup en cloud avec les outils analytiques de l’éditeur. À l’époque, Storagecraft avait indiqué que les outils analytiques de Gillware lui permettraient d’identifier de façon intelligente les fichiers à sauvegarder et ceux à ignorer afin d’optimiser les opérations de sauvegarde et de restauration.

StorageCraft et Exablox, déjà partenaires depuis octobre 2016

En octobre, StorageCraft avait déjà annoncé un partenariat de distribution avec Exablox. Ce dernier avait commencé à revendre ses appliances NAS en cluster OneBlox4312 avec les solutions logicielles de StorageCraft. L’objectif du bundle était alors de faire des appliances de stockage OneBlox une cible de sauvegarde pour les logiciels de backup de l’éditeur. ExaBlox propose par ailleurs une série de baies NAS 100 % Flash, les OneBlox 5210 adaptées aux besoins des applications gourmandes en IOPS.

Il est à noter les baies NAS Exablox sont bâties autour d’un système de fichiers objet distribué, enrobé d’une couche de services de fichiers NFS 3.x et SMB 3.x. Elles ont aussi la particularité d’être configurables et administrables en quelques clics, via une console en cloud (selon un modèle similaire à celui proposé par Cisco pour ses appliances Meraki).

Le rachat d’Exablox par StorageCraft est un pivot majeur pour l’éditeur, estime Dave Russell, un analyste de Gartner « Ils dopent les capacités cœur de leur logiciel de protection et de disponibilité de données en ajoutant le matériel d’Exablox. Leur plan est à la fois de se développer dans le stockage primaire et dans le stockage secondaire ».

Une intégration qui se fera progressivement

Selon le CEO de StorageCraft, les deux sociétés vont continuer à opérer sous des marques séparées. Le CEO d’Exablox, Doug Brockett devient vice-président de StorageCraft. Medeiros et Brockett travaillaient précédemment ensemble chez SonicWall, où Medeiros était CEO et Brockett vice-président du marketing.

L’objectif de StorageCraft est d’intégrer progressivement les produits des deux sociétés et d’accélérer la reprise des applications critiques en cas d’incident. Mais les clients pourront continuer à acheter les produits des deux sociétés séparément.

Les appliances d’Exablox embarquent des fonctions de snapshot illimités, de CDP, de réduction de données (compression/déduplication) et de réplication. Selon Medeiros, la fusion permettra aux deux sociétés de concurrencer des acteurs comme Cohesity ou Rubrik qui travaillent à la convergence des fonctions de stockage secondaires comme la sauvegarde, l’archivage ou la reprise après désastre.

 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close