Ye Liew - Fotolia

MobileIron pousse à la gestion unifiée des terminaux utilisateurs

L’éditeur vient de présenter Bridge, une solution qui doit permettre d’administrer les postes Windows 10 de manière plus complète qu’un simple MDM, sans outil tiers.

MobileIron vient de présenter Bridge, une solution avec laquelle il entend amener les administrateurs de parcs de postes de travail à remiser leurs outils tiers avec lesquels ils gèrent traditionnellement leurs postes sous Windows. Dans sa dernière version : Windows 10.

Le tout dernier système d’exploitation client de Microsoft embarque en effet des fonctionnalités permettant d’envisager de consolider l’administration des terminaux mobiles et celle des postes de travail conventionnels. Mais cela sans profiter pleinement des capacités d’administration offertes par ceux-ci, comme l’utilisation de PowerShell ou de stratégies de groupe. C’est justement ce décalage que Bridge ambitionne de combler, en ringardisant System Center Configuration Manager (SCCM), Landesk ou encore Altiris (Symantec). Au moins, en tout cas, pour Windows 10.

Avec cette nouvelle solution, MobileIron mise, face à la concurrence, sur une extension originale de son périmètre fonctionnel. Certains s’interrogeaient, en début d’année, sur son avenir. L’éditeur a répondu en s’inscrivant dans le sens du marché et en étendant son offre avec le contrôle d’accès Cloud. Mais alors que l’attention tend à se concentrer, pour la gestion de la mobilité d’entreprise (EMM) sur les leaders que sont, à ses côtés, AirWatch, Citrix ou encore IBM et BlackBerry, MobileIron s’attaque aujourd’hui à des challengers tels que Landesk. A juste titre, peut-on être tenté de penser : Ouest France, par exemple, a retenu ce dernier pour administrer ses postes de travail ainsi que ses terminaux mobiles. Et tant pis si l’offre de Landesk est fonctionnellement un peu moins riche.   

Mais pas uniquement. Avec Bridge, MobileIron se donne les moyens de séduire les clients de SCCM qui trouveraient l’offre d’EMM de Microsoft trop légère – le cabinet Gartner range ce dernier dans la catégorie des visionnaires sur ce marché. De quoi consolider ses positions, au moins temps, face à un concurrent qui ne cache pas ses ambitions. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close