Cet article fait partie de notre guide: SD-WAN ou la modernisation du réseau d'entreprise

Tata Communications dope ses offres de réseaux privés virtuels aux technologies SDN/NFV

L'opérateur international d'origine indienne a récemment dévoilé deux offres de VPN matinées de solutions SDN/NFV. Les offres Izo SD WAN Prime et Select, s'appuient respectivement sur des développements internes et sur la technologie de Versa Networks.

Comme la plupart des grands opérateurs mondiaux, Tata Communications a entrepris un vaste chantier pour moderniser ses offres WAN afin de les rendre plus souples et plus simples à manager. À l’instar d’Orange — avec son offre Easy Go Network —, l’opérateur international d’origine indienne a choisi de s’appuyer sur les technologies SDN/NFV pour faire évoluer ses offres existantes.

Le résultat est l’offre Izo SD-WAN, un portefeuille complet de solutions pour permettre aux sociétés multinationales de déployer des services de réseaux privés virtuels s’appuyant sur les capacités de réseaux privés virtuels (VPN) IP et MPLS de l’opérateur indien.

Une évolution des offres Izo VPN existantes

Depuis plusieurs années, Tata Communications propose à ses clients des solutions d’IP VPN basées sur MPLS et sur Internet. L’offre de VPN IP Izo IP WAN, lancée initialement en 2014 dans 34 pays, desservait ainsi près de 1500 villes dans 80 pays à la fin 2016. Elle devrait en couvrir être disponibke dans une centaine de pays d’ici la fin du mois de mars. CetCette solution de VPN IP est venue compléter l’offre historique de VPN MPLS de l’opérateur, IZO Private Connect – dont l’un des grands clients français est Air France.

Hon Kit Lam, Vice-President of
managed networks and IP Services,
Tata Communications.

Ces deux offres permettent de répondre aux besoins de connectivité de la plupart des grandes entreprises, mais elles posent le même problème que celles de leurs concurrents : le déploiement d’un VPN traditionnel prend du temps et il est difficile de faire cohabiter simplement liens IP et MPLS dans un même réseau. Faire évoluer la topologie du réseau est aussi compliqué.

Selon Hon Kit Lam, le vice-président en charge des services et réseaux managés de Tata Communications, le problème, « est que le périmètre applicatif des entreprises évolue rapidement avec de plus en plus d’applications en cloud (IaaS ou PaaS), une mobilité accrue des salariées, l’adoption de nouveaux modes de collaboration, etc. Et ces évolutions sont source de nouvelles exigences en matière de sécurité, de management et de connectivité. (…) Il y a aussi de nouvelles complexités en matière de SLA. »

Les offres Izo SD WAN permettent de créer un overlay au dessus des liaisons VPN traditionnelles et ainsi de simplifier le provisioning et la gestion des services VPN.

SDN et NFV, au cœur de l’offre Izo SD WAN

Pour répondre à ces nouveaux besoins, Tata Communications a imaginé un overlay sous forme de SD-WAN qui faciliterait la cohabitation entre services MPLS et IP et permettrait aussi de provisionner bien plus rapidement de nouveaux services (comme la possibilité de faire de l’enchaînement de services de sécurité, d’optimisation WAN…).

Cette réflexion a donné naissance à deux offres séparées. La première Izo SD WAN Prime est une offre développée en interne autour d’un cœur SDN qui permet de router le trafic applicatif en fonction des politiques définies par les utilisateurs. Elle s’appuie sur des équipements de terminaison traditionnels de Cisco.

La seconde, baptisée Izo SD WAN Select, s’appuie sur la technologie de Versa Networks. Elle met en œuvre des CPE Versa capables d’accueillir des fonctions réseau virtualisées tierces.

Comme l’explique Hon Kit Lam, la première offre cible en priorité les clients existants des offres de VPN de Tata Communications, tandis que la seconde vise plutôt des nouveaux clients (« Greenfield »). « L’offre Izo SD Wan Prime offre un chemin de migration pour les clients VPN actuels. Nous proposons déjà de l’internet WAN avec un underlay unique à nos clients. Nous pouvons mettre en œuvre un overlay SD WAN sur cette architecture de réseau distant existante. Certains des premiers utilisateurs de l’offre sont d’anciens clients VPN IP et sont en cours de migration ». 

Qu’il s’agisse de l’offre Prime ou de l’offre Select, les premiers clients séduits par l’offre de Tata Communications veulent plus de flexibilité et cherchent aussi des gains de coûts, explique Hon Kit Lam. «  Ils sont prudents, car ils cherchent un équilibre entre réseau public et privé et veulent maintenir un contrôle de leur routing. Ils observent aussi le marché : la bande passante internet est moins chère que MPLS. C’est une des raisons pour lesquelles les entreprises s’intéressent aux overlay pour améliorer leur connectivité ».

Avec Izo SD Wan, Tata Communications fournit un portail pour le reporting avec une visibilité des applications, des schémas de trafics et une gestion des adresses IP mondiales. Ce portail permet de faire des ajustements sur les règles de routage dans le réseau, sur les règles de qualité de service, etc.

Comme l’explique Hon Kit Lam, l’objectif est de fournir une solution moins chère, mais aussi un ensemble de services plus riches. À plus long terme, l’idée est d’améliorer l’offre avec des services additionnels comme des services de pare-feu ou en permettant le chaînage de VNF (Virtual Network Functions) externes. Tata Communications lorgne notamment sur celles que pourraient proposer Cisco, Fortinet et Riverbed, en plus des services déjà proposés par Versa, pour l’offre Select.

Pour approfondir sur SDN - Virtualisation de réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close