Cloudian complète son offre d'appliances de stockage objet

L'éditeur californien vient de lancer une appliance de stockage dense, l'HyperStore 4000, basée sur sa solution de stockage objet logicielle. Cette appliance 4U permet de stocker jusqu'à 700 To par serveur.

Cloudian a récemment lancé une version dense de ses appliances de stockage objet prêtes à l’emploi. Au format Rack 4U, l’appliance Hyperstore 4000 supporte le protocole Amazon S3 et peut aussi délivrer des services NFS via une passerelle. La dernière machine de Cloudian vient compléter l’actuelle appliance Hyperstore 1500 au format 1U.

Les HyperStore 1500 et 4000 sont les successeurs des précédents systèmes de stockage intégrés, développés par Cloudian en collaboration avec Lenovo (l’ex-série FL). Pour cette nouvelle génération de systèmes, l’éditeur a choisi de se tourner vers les nœuds de stockage fabriqués par Quanta Cloud Technologies (QCT), l’un des grands constructeurs mondiaux de serveurs en marque blanche.

L’Hyperstore 4000 s’appuie ainsi sur le serveur QCT T21P-4U, une machine embarquant deux nœuds serveurs Xeon E5 v4 et capable d’accueillir un total de 70 disques 3,5 pouces (soit 35 par contrôleur). Cloudian le propose avec des disques de 4 à 10 To pour une capacité optimale brute de 700 To. Chaque appliance HyperStore 4000 dispose en standard de 4 interfaces 10Gbit/s (deux par nœud).

Par comparaison, les appliances compactes HyperStore 1500 s’appuient sur des nœuds QCT D51PH et ne disposent que de 12 emplacements pour disques durs pour une capacité brute maximale de 120 To.

Des services de stockage en mode objets et en mode fichiers

Préconfigurées avec la version 6 de l’OS de stockage de Cloudian, les appliances Hyperstore placent les métadonnées sur les disques SSD fournis avec chaque appliance tandis que les données sont stockées sur les disques durs.

Selon le choix des utilisateurs, ces données sont, soit répliquées (pour les petits fichiers), soit distribuées entre les nœuds selon un mécanisme d’erasure coding (le mode recommandé pour les données plus volumineuses).

Les données stockées sur les appliances sont par défaut accessibles via le protocole Amazon S3, mais il est aussi possible de les lire en utilisant des services de partage de fichiers plus traditionnels (SMB, NFS et FTP). Comme tous les services de la plate-forme de l’éditeur, les services de partage de fichiers sont distribués.

La version 6.0 de la plate-forme de stockage de Cloudian embarque aussi des capacités intéressantes d’indexation et de recherche via l’intégration d’Elastic Search. L’idée est de permettre aux utilisateurs d’effectuer des recherches avancées dans les métadonnées, mais aussi de visualiser les résultats de leurs requêtes au moyen des tableaux de bord simples générés par la plate-forme de visualisation Kibana (Kibana est le K de la pile open source ELK — pour Elastic Search, LogStash, Kibana — au cœur de l’offre d’Elastic Search).

Il faut au minimum 3 nœuds serveur pour démarrer un cluster Cloudian soit deux serveurs HyperStore 4000 pour une configuration de base. Selon Cloudian, les nouvelles appliances denses HyperStore 4000 permettent d’abaisser le coût de stockage à environ 0,5 cent par gigaoctet et par mois.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close