Intel débute les livraisons de sa technologie 3D XPoint

Le fondeur a dévoilé ses premiers périphériques de stockage utilisant la mémoire 3D XPoint. Il promet des performances en nette hausse, même si cette dernière reste loin des promesses initiales.

Intel a récemment officialisé la disponibilité de sa technologie de mémoire persistante 3D XPoint (qu’il commercialise sous la marque Optane) en dévoilant une carte PCIe pour serveurs et un module M2 pour PC et PC portables.

Dévoilée le 19 mars dernier, la carte PCIe Optane DC P4800X est un SSD NVMe d’une capacité de 375 Go qui, selon Intel, offre des débits et une latence records et propose une endurance élevée avec une aptitude à soutenir jusqu’à 30 écritures complètes par jour. Le disque est disponible immédiatement en quantités restreintes et sera commercialisé en volume au second semestre.

Intel destine le DC P4800X aux applications de stockage et de cache, mais estime aussi que la carte est suffisamment véloce pour étendre la mémoire des serveurs. Ce second usage pourrait s’effectuer selon trois modes différents.

Le premier nécessite que le système d’exploitation reconnaisse les cartes Optane et les utilise pour son mécanisme de « paging ». Le second requiert le support direct par les applications des cartes Optane (par exemple une base de données). Le dernier est via le support de la technologie Intel Memory Drive, qui suppose que le firmware du serveur soit spécifiquement modifié pour permettre de gérer la carte Optane en mode page.

Dans ce dernier cas, la capacité mémoire DRAM et la capacité de la carte Optane sont vues comme un pool unifié, avec toutefois un mécanisme de gestion de la QoS. Il est à noter qu’un usage plus large de la technologie Optane comme extension mémoire ne devrait émerger qu’avec l’arrivée de barrettes mémoire DIMM Optane fin 2017 ou début 2018.

Selon Intel, le P4800X affiche des performances 5 à 8 fois meilleures que celles du SSD PCIe DC P3700 à base de Flash (tests menés avec des profondeurs de file faibles). Le constructeur estime qu’à une profondeur de file de 11, le P4800X peut délivrer environ 500 000 IOPS et environ 2 Go/s de bande passante. C’est mieux qu’un SSD Flash mais on est loin des annonces initiales d’Intel qui promettait des performances 1000 fois supérieures à la Flash.

Pour certains analystes, cette différence est en partie liée à la performance du bus PCIe. « Le PCIe est vraiment rapide, mais pas assez pour la 3D XPoint, » indique Tim Stammers, un analyste de stockage de 451 Research. « L’utilisation du bus PCIe handicape la performance de la 3D XPoint ». Stammers estime que la technologie ne délivrera son plein potentiel qu’une fois raccordée au bus mémoire sous la forme de barrettes DIMM de type NVDIMM.

La carte Optane P4800X devrait être commercialisée aux environs de 1520 $ pour une capacité de 375 Go soit un peu plus de 4 $ par Gigaoctet. Ce prix est à comparer aux 879 $ facturés par le constructeur pour sa carte PCIe NVMe Flash P3700 (env. 2,2 $/Go). Une version plus dense de la carte capable de stocker 750 Go sera également proposée au second semestre, mais son prix n’est pas connu pour l’instant.

 

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close