Cet article fait partie de notre guide: SD-WAN ou la modernisation du réseau d'entreprise

Cisco mise sur le SD-WAN avec le rachat de Viptela

Le numéro un mondial des réseaux vient d'annoncer le rachat de Viptela, l'un des pionniers du SD-WAN, pour 610 M$. Une acquisition qui pourrait dynamiser le marché des réseaux distants de nouvelle génération.

Cisco va racheter Viptela, l’un des pionniers américains du software-defined wide area networking (SD-WAN) pour environ 610 M$, afin de placer la plate-forme de la start-up au cœur de sa stratégie WAN. Au cours des deux dernières années, le géant des réseaux a vu son activité routeurs d’accès menacée par la montée en puissance des acteurs émergents du SD-WAN comme VipTela, VeloCloud, Riverbed ou SilverPeak. Ces fournisseurs ont mis sur le marché des solutions dont l’objectif est de simplifier le déploiement et la gestion de services réseaux à des agences, magasins ou à des bureaux distants. Ces solutions combinent en général des appliances d’accès banalisées avec une plate-forme d’administration en cloud.

Jusqu’alors, Cisco avait tenté de répondre aux nouveaux entrants en faisant évoluer ses routeurs ASR et ISR dans le cadre de sa stratégie DNA, en particulier avec l’ajout des fonctionnalités IWAN. Mais cette riposte a largement fait long feu.

Curieusement, pourtant, Cisco dispose avec Meraki d’une plate-forme d’administration cloud qui lui aurait permis une évolution plus ambitieuse de ses routeurs afin d’ajouter des fonctionnalités similaires à celle de ses concurrents. Et une telle évolution aurait eu du sens au vu de la volonté de Cisco de développer les services cloud autour de ses plates-formes. L’acquisition de Viptela pourrait permettre au numéro un mondial des réseaux de refaire son retard technologique.

La solution SD-WAN de Viptela couple une plate-forme cloud et une gamme complète d’appliances. Elle permet à une entreprise de déployer et d’administrer une infrastructure de type SD-WAN sur tout forme de support (IP, MPLS, Mobile). La technologie de Viptela gére la couche de routage tout en permettant un pilotage avancé de la QoS ou de la sécurité par application — via un moteur de « policy-based routing » analysant en temps réel des paramètres comme l’état, la gigue, la latence, le taux de perte de paquets. L’ensemble du WAN est pilotable via une console unifiée, qui délivre aussi des fonctions de reporting avancées.

L'architecture de la plate-forme SD-WAN de Viptela

Aujourd’hui, Viptela s’appuie sur sa propre gamme de routeurs d’accès vEdge (proposés sous forme d’appliances physiques ou virtuelles). Mais il est vraisemblable que la priorité de Cisco sera d’adapter la plate-forme de Viptela à ses propres routeurs d’accès. L’un des bénéfices immédiats serait l’ajout de fonctions de « Zero Touch Provisioning » aux équipements d’accès Cisco des gammes ASR et ISR. La firme pourrait aussi travailler à l’intégration de la plate-forme de Viptela avec celle de Meraki. Cela permettrait d’offrir une plate-forme globale pour les agences et les bureaux distants incluant à la fois la gestion des routeurs, mais aussi celle des commutateurs et points d’accès Wi-fi dans les agences.

Notons que le rachat de Viptela est la seconde acquisition d’ampleur de Cisco cette année. La firme a en effet acquis AppDynamics, un spécialiste de la gestion de performance applicative en janvier dernier pour près de 3,7 Md$.

Pour approfondir sur SDN - Virtualisation de réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close