Jakub Jirsk - Fotolia

Avec son SD-WAN, Velocloud veut simplifier le WAN et réduire les coûts

Présent au MPLS SDN World Congress de Paris, Velocloud y faisait la démonstration de sa technologie de SD-WAN. L’occasion de faire le point sur l’offre de la société et sur son approche originale mêlant appliances et services cloud.

Pionnier du SD-WAN avec d’autres jeunes pousses comme Versa Networks, Viptela ou CloudGenix, VeloCloud Networks a débuté la commercialisation de ses premières solutions aux États-Unis il y a un peu plus de trois ans. La firme s’est donné pour mission de simplifier la mise en œuvre et l’exploitation des WAN des entreprises et elle était présente cette semaine à Paris pour présenter son offre au salon MPLS SDN World Congress. L’occasion pour LeMagIT de s’entretenir avec Parag Thakore, son vice-président en charge de la gestion produits, afin de faire un point sur l’offre de la firme.

Fondé en novembre 2012, Velocloud a dévoilé ses premiers produits en 2013. La firme compte aujourd’hui plus de 600 clients dans le monde et ses solutions relient près de 50 000 sites. La technologie de la firme a aussi été sélectionnée par plusieurs opérateurs comme base de leurs propres offres de SD-WAN. AT&T, Sprint, EarthLink et Vonage s’appuient ainsi sur Velocloud pour leurs offres de SD-WAN.

Une offre complète de SD-WAN pour les entreprises

Velocloud permet aux entreprises de bâtir et d’exploiter très simplement des services de WAN hybrides (combinant liaisons MPLS et IP) depuis une console centralisée dans le cloud. L’offre de la firme se compose de plusieurs éléments.

Tout d’abord, Velocloud dispose d’une gamme de quatres appliances (Velocloud Edge) qui s’installent en complément ou en remplacement des routeurs traditionnels dans les sites distants ou les datacenters des entreprise. Ces dernières ont ainsi le choix de conserver leurs routeurs en place ou de s’appuyer sur les capacités embarquées de routage BGP et OSPF des appliances Velocloud pour ce qui est des liens WAN physiques.

Architecture SD-WAN de Velocloud

Ces appliances peuvent être clusterisées afin de délivrer des débits allant de 30 Megabit/s à plusieurs gigabit/s. Velocloud décline aussi ses appliances sous forme virtuelle et propose également une implémentation sous forme de VNF déployable sur des CPE génériques par des opérateurs. Les appliances Velocloud Edge sont des équipements dits « Zero Touch ». Elles reçoivent leur configuration initiale depuis la couche d’orchestration de Velocloud, ce qui permet de raccorder un site en quelques minutes au WAN sans opérations complexes de paramétrage.

Les quatre appliances de Velocloud supportent des débits effectifs allant jusqu'au Gigabit (sans clustering) et se connectent à toute forme de réseau.

La firme opère aussi dans le cloud un réseau de passerelles, localisées sur les principaux points d’interconnexion Cloud Exchange mondiaux d’Equinix. Ces passerelles permettent à Velocloud de fournir à ses clients des points de terminaison dans le cloud afin d’optimiser la performance d’accès aux grands services IaaS et SaaS. Enfin, la société opère dans le cloud un orchestrateur multitenant (VeloCloud Orchestrator). Accessible via un portail web (ou via des API ESTful), il permet aux entreprises de gérer les déploiements et la configuration automatique de leurs appliances Velocloud Edge, de configurer les politiques du WAN et le chaînage de services tiers (comme zScaler) et de monitorer le bon fonctionnement et la performance du WAN de l’entreprise. Optionnellement, un grand compte peut choisir d’opérer lui-même cet orchestrateur en mode monotenant.

Simplifier la construction et la gestion du WAN

Comme l’explique Parag Thakore, la firme affiche plusieurs objectifs : le premier est de simplifier la gestion du WAN. Le second est d’assurer une meilleure performance et une meilleure sécurité des applications sur le WAN. Et bien sûr, l’ambition de la firme est aussi de réduire de façon substantielle le coût du WAN.

L’une des forces des appliances de Velocloud est qu’elles permettent d’agréger les liens MPLS et IP habituellement utilisés par les entreprises pour leurs VPN (le premier en général comme lien primaire et le second comme lien de secours). En couplant agrégation, mécanismes dynamiques de correction d’erreur (FEC) et routage dynamique de paquets sur le lien le plus approprié (les appliances surveillent en temps réel la qualité et l’état des liens), Velocloud indique améliorer substantiellement la performance et la qualité de service des applications sensibles. Les appliances de la firme peuvent ainsi permettre la construction de services WAN hybrides couplant MPLS et liens ADSL, FTTH ou 4G. Elles peuvent aussi fonctionner uniquement sur des liens IP afin de réduire de façon drastique les coûts du WAN.

Les mécanismes d'agrégation de liens et d'optimisation de Velocloud optimisent la qualité de service des applications sensibles

Face à des acteurs venant du monde de l’optimisation WAN comme Silver Peak ou Riverbed qui se sont récemment lancés dans le SD-WAN, Velocloud estime que sa solution n’a pas à rougir. « De plus en plus d’applications sont chiffrées et les applications SaaS dans le cloud sont optimisées d’emblée pour fonctionner sur des liens WAN. Les bénéfices des approches traditionnelles d’accélération WAN sont donc de plus en plus réduits ».

Par rapport à ses concurrents, Velocloud mise aussi sur son approche unique de passerelles dans le cloud, qui permettent d’optimiser la performance d’accès aux applications en mode SaaS et aux services hébergés en cloud. Comme l’explique Thakore, « nous mesurons en permanence la performance entre les appliances et les “gateway” cloud et nous pouvons donc déterminer dynamiquement quelle est la passerelle la plus adaptée pour un service SaaS ou IaaS donné ». Les passerelles facilitent aussi le chaînage de services tiers. Par exemple, si une entreprise utilise les services de sécurité de zScaler, il n’est plus nécessaire de créer autant de tunnels IPSec vers zScaler qu’il y a d’agences et de sites distants. Il suffit de paramétrer les passerelles pour router le trafic internet des agences vers zscaler.

Une offre spécifique pour les opérateurs

L’offre entreprise de Velocloud n’est toutefois qu’une des facettes de l’offre de la société. La start-up a en effet signé des accords avec plusieurs grands opérateurs télécoms comme AT&T ou Sprint qui ont adopté la technologie de la firme pour leurs offres SD-WAN. Dans ce cadre, les opérateurs peuvent opérer leurs propres passerelles Velocloud dans leur cœur de réseau MPLS et ils peuvent aussi insérer des passerelles au cœur des infrastructures de leurs services cloud clés comme les services UcaaS (Unified Communications as a Service). Cela leur permet non seulement de proposer un service de SD-WAN clé en main à leurs clients, mais aussi d’améliorer la performance d’accès à leurs propres services cloud.

L'architecture de Velocloud peut s'insérer dans les approches SDN des opérateurs.

Velocloud facture ses appliances en fonction du débit WAN souscrit selon un modèle tout-compris, incluant tous les services de la firme. L’accès aux services d’accélération cloud offerts par les passerelles Velocloud se fait selon un modèle premium en fonction de la bande passante souscrite. Le modèle de facturation pour les opérateurs télécoms et fournisseurs de services est différent, ces derniers pouvant opérer eux-mêmes une partie des composants traditionnellement opérés par Velocloud pour ses propres services aux entreprises.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close