Weissblick - Fotolia

Netrepser, une menace construite à partir de multiples outils légitimes

Elle ne vise que les institutions gouvernementales. Le principal composant malveillant est écrit en JavaScript et construit exclusivement à partir de briques logicielles gratuites, accessibles à tous.