Jr Casas - Fotolia

Revue de presse : les brèves IT de la semaine (29 septembre)

PLM : Dassault Systèmes met 400 millions $ pour Exa - CRM : SAP met 350 millions $ pour Gigya sur fond de RGPD - Red Hat profite de l'appétence pour le Cloud hybride - OVH poursuit sa conquête du monde - Flash de Toshiba : le perdant WD demande le blocage de la vente, Seagate rejoint les vainqueurs

LeMagIT revient chaque vendredi sur les actualités qui animent l'écosystème IT. Voici les 5 brèves de notre revue de la semaine.

Dassault Systèmes rachète un leader de la simulation de la mécanique des fluides

Le leader des éditeurs français a fait savoir ce jeudi qu'il allait débourser 400 millions de dollars pour mettre la main sur la société américaine Exa, spécialiste de la simulation de dynamique des fluides.

Ses outils sont utilisés dans les industries du transport, de l’aéronautique, de la défense ou des ressources naturelles. «La quasi-totalité des constructeurs de l’industrie transport s’appuie sur les solutions d’Exa pour simuler les écoulements de fluides aérodynamiques, les phénomènes aéroacoustiques et la gestion thermique», note Dassault Systèmes. Exa compte parmi ses clients BMW, Toyota, la NASA, Embraer ou encore British Petroleum.

Le français intégrera les solutions d’Exa dans son portefeuille d’"industry solution experiences" et renforcera ainsi sa plateforme 3DEXPERIENCE dans un domaine qui représente « un aspect important de notre stratégie de simulation multiphysique et multiscalaire », dixit Bernard Charlès, directeur général et vice-président du conseil d’administration de Dassault Systèmes.

OVH ouvre 6 nouveaux bureaux pour soutenir sa croissance internationale

OVH continue sa stratégie de croissance mondiale face aux géants américains et chinois du Cloud. Le fournisseur français a annoncé mardi l'ouverture d'un second Campus situé sur son siège historique de Roubaix (début novembre), des bureaux à Nantes (mi-novembre) et à Bordeaux (décembre). Mais surtout des entités seront créées en Irlande, en Allemagne et en Inde au cours des 12 prochains mois.

Le but de ces ouvertures est d'accueillir de "nouveaux talents" (1.000 exactement) pour soutenir un développement commercial et technique qui a pris un nouvel essor avec l'arrivée de fonds américains au capital d'OVH.

«  En diversifiant nos zones d’implantation dans le monde, nous voulons aller chercher les talents là où ils sont. Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de réfléchir l’organisation en centralisant toutes les fonctions au sein du même site, c’est la force du modèle OVH  », confirme Antoine Tison, DRH d’OVH.

SAP rachète au prix fort pour préparer son CRM Hybris au RGPD

Lundi, SAP, leader du CRM en France selon IDC, a racheté Gigya, un spécialiste de la gestion et des identités des clients (le CIAM), pour un montant officieux de 350 millions de dollars.

La plateforme en mode SaaS permet à des entreprises de gérer les inscriptions et les abonnements des clients. Gigya se charge de cette étape de "opt-in" puis d'enrichir les données (via les réseaux sociaux renseignés par le client, par l'unification des canaux et des points de contacts, ou par le tracking des usagers).

La société d'origine israélienne revendique surtout de se conformer aux différentes réglementations régionales sur les données privées. L'arrivée du GDPR en Europe explique certainement l'intérêt de SAP pour cette brique qui lui permettra de renforcer la conformité réglementaire de son offre de CRM Cloud Hybris.

Vente de la Flash de Toshiba : le perdant WD demande le blocage de la transaction, Seagate rejoint les vainqueurs

Dans le feuilleton de la vente de l'unité mémoire et puces de Toshiba, c'est sans surprise que Western Digital (WD) a confirmé cette semaine qu'il allait tenter de bloquer par des moyens juridiques la transaction qui va se réaliser au profit d'un consortium composé d'un fonds américain (Bain), de fonds semi-publics japonais et d'un constructeur Coréen (SK Hynix).

WD fait valoir qu'il est un partenaire industriel de Toshiba dans la Flash NAND via Sandisk et qu'à ce titre il a un droit de regard, voire de véto, sur la vente. Ce que lui refuse Toshiba.

Dans le même temps, Seagate a annoncé qu'il allait rejoindre le consortium gagnant. Cet attelage va en effet devoir dépenser 18 milliards dans la transaction. Seagate devrait participer à auteur de 1,25 milliards au tour de table auquel participait déjà officiellement Apple et Dell depuis la semaine dernière.

Une manière pour ces constructeurs de sécuriser leurs approvisionnements en mémoire Flash NAND dans un contexte de pénurie mondiale. Pénurie qui explique également l'acharnement de WD.

Red Hat dépasse les attentes sur fond d'appétence pour le Cloud hybride

Le plus gros éditeur open source du monde a publié ses résultats trimestriels ce lundi. Ils sont supérieurs aux attentes, tirés par une forte demande pour les solutions permettant de déployer des Cloud Hybrides.

Cette montée en puissance, confirmée sur le semestre, valide la stratégie de Red Hat et son modèle de monétisation de l'open source.

Avec l'avènement du Cloud, l'offre de plus en plus complète de l'éditeur s'est étendue de sa distribution Linux (RHEL) au IaaS (avec une version maison d'OpenStack) aux outils de virtualisations, aux conteneurs (Automik), aux API (3scale), et au PaaS (OpenShift). Sans oublier les outils d'orchestrations, le stockage (Ceph), le développement mobile ou le Middleware (JBoss).

Le chiffre d'affaires de Red Hat sur le premier semestre a progressé de 20% par rapport à la même période l'année précédente. L'éditeur consacre un peu plus de 20% de son CA à la R&D et affiche un résultat net en progression de 40%. Il possède aujourd'hui plus de 1,2 milliards $ de cash en liquidité disponible.

Autre signe de la réussite de Red Hat, le géant des logiciels propriétaires Microsoft s'est récemment rapproché de l'éditeur open source dans sa volonté de montrer un nouveau visage plus "amical" à la communauté. Une alliance qui devrait accélérer, ou tout du moins conforter, les revenus de Red Hat.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close