IXsystems peaufine peu à peu son offre de baies ZFS TrueNAS

Porteur du projet FreeNAS, le Californien iXsystems a développé une version durcie de l’OS, baptisée TrueNAS, qui motorise ses baies de stockage ZFS pour le marché des entreprises. Près de 4000 clients utiliseraient aujourd’hui ces systèmes dans le monde.

IxSystems reste un acteur peu connu sur le marché des entreprises alors que la firme compte pourtant près de 4000 clients pour ses baies de stockage ZFS. Autofinancée et rentable, la firme est née il y a près de 15 ans dans la Silicon Valley, lorsque WindRiver, qui venait de racheter Berkeley Software Design Inc. (BSDi), a décidé de se séparer de son activité matérielle. Le même WindRiver abandonnera peu après son soutien à Slackware Linux et se séparera de FreeBSD.

Dans ses premières années, iXsystems se fait connaître localement pour son activité d’assemblage de serveurs à façon. La firme conçoit aussi des systèmes de stockage pour ses clients. Du fait de son historique, elle se positionne sur un créneau peu occupé par les grands fournisseurs, celui des serveurs pour les plates-formes open-source (Linux, BSD, OpenSolaris).

Cette activité est toujours bien vivante au sein de la firme, puisque cette dernière commercialise une dizaine de milliers de serveurs par an à ses clients, dont un bon nombre de grandes entreprises de la Silicon Valley.

IxSystems : au cœur du projet FreeNAS

En 2009, iXsystems est contacté par le mainteneur de FreeNAS, un OS de stockage open source basé sur FreeBSD. FreeNAS, créé par le français Olivier Cochard-Labbé (aujourd’hui chez Orange Business Services), est alors arrivé à la fin d’un cycle et a besoin d’un sérieux dépoussiérage. IXsystems va reprendre en main le projet et en faire le cœur d’une nouvelle gamme d’appliances de stockage.

Après deux ans de travaux intenses, FreeNAS 8 fait son apparition en 2011 et avec lui le support de ZFS, le système de fichier robuste développé à l’origine par Sun. En parallèle, iXsystems dévoile sa famille d’appliances de stockage TrueNAS, motorisée par une version durcie et enrichie de FreeNAS (support du Fibre Channel, support du failover de contrôleurs, etc.). Dès lors, l’activité stockage de la firme ne va cesser de croître.

Aujourd’hui FreeNAS est en version 11.1 et le logiciel a déjà été téléchargé plus de 10 millions de fois dans sa version libre et gratuite. La communauté open source permet non seulement de valider la pertinence de FreeNAS, mais également d’éliminer rapidement les bugs du logiciel. En s’appuyant sur cette communauté, iXsystems peut rapidement durcir FreeNAS pour en dériver son OS TrueNAS. Ce dernier motorise aujourd’hui une gamme complète d’appliances de stockage unifiées. 

TrueNAS : une offre de stockage entreprise ZFS basée sur une version durcie de FreeNAS

Les baies TrueNAS exploitent les dernières capacités d’OpenZFS telles que le chiffrement de données, la compression, la déduplication et offrent l’ensemble des fonctions d’une baie de stockage moderne (thin provisioning, snapshots, réplication, support de VAAI et d’un plug-in vSphere, etc…). Elles disposent d’une API Rest riche et sont pilotables via une interface graphique dérivée de celle de FreeNAS et localisée en 50 langues.

La gamme d’appliances se compose aujourd’hui des modèles X10 et X20, des baies 2U hybrides dont les prix débutent aux environs de 6000 $ en configuration mono-contrôleur et qui en option peuvent accueillir un second contrôleur configuré en mode HA. Ces baies peuvent respectivement gérer jusqu’à 360 et 720 To avec deux tiroirs d’extension externes (900 To et 1,8 Po de données utiles après compression). Leurs prix en configuration complète atteignent 55 000 $ et 100 000 $.

En milieu de gamme la firme propose les baies hybrides 3U TrueNAS Z30 et Z35 (jusqu’à 1,1 et 4,6 To de capacité brute). Enfin en haut de gamme, la firme propose la baie 3U 100 % Flash Z50, livrée d’emblée avec deux contrôleurs en mode HA et capable de gérer jusqu’à 4, 3 Po (après compression et déduplication). Toutes ces baies supportent les accès en mode SAN (iSCSI et Fibre Channel) et NAS (NFS et SMB).

La firme, qui employait à peine 70 salariés en 2014, en compte aujourd’hui 130. Elle assemble elle-même ses systèmes (serveurs, contrôleurs et JBOD) et dispose de sa propre organisation pour le test et la validation de ses produits en sortie de chaîne de production. Et elle entend accélérer encore ses développements.

Un rythme d’évolution soutenu 

Parmi les travaux en cours figure le développement d’une nouvelle interface graphique moderne s’appuyant sur le framework javascript AngularJS, né chez Google. Cette interface est actuellement en mode preview dans le dernier FreeNAS 11.1 et devrait faire son chemin dans TrueNAS avec la version 11.2.

IXsystems travaille aussi à l’intégration de plusieurs améliorations en cours de développement au sein du projet Open ZFS, dont la possibilité d’étendre un pool Raid-Z (le Raid de ZFS) de façon granulaire. Cette dernière fonction devrait singulièrement simplifier les extensions de capacités des pools de stockage dans les baies TrueNas et permettant d’ajouter des disques individuels à un pool existant.

Parmi les nouvelles fonctions attendues dans les prochaines moutures de l’OS figurent aussi la capacité à accueillir des conteneurs Docker (une capacité apparue dans FreeNAS 11 .1) et le support du protocole S3 (via l’intégration de la pile de stockage objet open source de Minio). Ces fonctions viennent s’ajouter au support actuel des VM via l’hyperviseur FreeBSD Bhyve (utilisé par exemple pour accueillir des logiciels de backup tiers).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close