Cloud IBM : accords avec Microsoft et SAP, support d’OpenStack

IBM a multiplié les annonces autour du Cloud ces dernières semaines, nouant des accords avec Microsoft et SAP, notamment

IBM a multiplié les annonces autour du Cloud ces dernières semaines, nouant des accords avec Microsoft et SAP, notamment 

Accord croisé entre IBM et Microsoft

IBM  et Microsoft ont annoncé le 22 octobre dernier qu'ils travaillaient  ensemble à l’amélioration de leur environnement respectif dans le cadre de projets de cloud hybrides.

Sur le Cloud IBM, les développeurs auront plus de facilité d’utilisation des environnements Windows Server et SQL Server. Et Azure en fera de même sur le middleware d’IBM dont  WebSphere Application Server, WebSphere MQ et DB2. Parallèlement, IBM et Microsoft travailleront ensemble pour fournir un environnement intégré de Microsoft .NET pour Bluemix la plate-forme de développement cloud d'IBM. Afin de soutenir les déploiements de cloud hybrides, IBM étendra le support de de sa plateforme sur Windows Server Hyper-V.

Enfin cette annonce a également un volet commercial. Les deux sociétés américaines vont permettre aux clients d'intégrer leurs propres licences de logiciels dans les clouds d’IBM. Des solutions commerciales à l’usage seront également proposées sur le Cloud Azure de Microsoft sur les solutions de middleware d’IBM.

IBM se renforce sur OpenStack

IBM renforce dans son Cloud le support d’OpenStack. Il fournira sur cet environnement un support de qualité (99,95 % au niveau du SLA) en termes de disponibilité.  Ce nouveau service IBM Cloud OpenStack Services est conçu et construit pour les environnements de développement d’application afin de permettre des déploiements de qualité. Ce service intègre également une dimension liée au service réseau et est disponible sur la plateforme de SoftLayer.

SAP choisit IBM sur le Cloud pour SAP HANA

IBM a annoncé en octobre que SAP a choisi le cloud d’IBM pour héberger ses solutions adaptées à cet environnement. SAP HANA Enterprise Cloud Service est maintenant disponible sur la plateforme cloud d’IBM.  SAP justifie ce choix sur la base de la présence mondiale d’IBM mais aussi du fait de la qualité technique des infrastructures. La plateforme SAP HANA sera intégrée au Cloud d’IBM afin de garantir ses performances et faciliter des développements complémentaires.

 

A lire également : 

Juliette Macret (IBM) : SoftLayer, c’est une approche technique et économique plus que compétitive

SoftLayer en France : un engagement commercial auprès des DSI  

 

Pour approfondir sur IaaS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close