phasin - stock.adobe.com

Comment fonctionne RemoteApp ?

Avec RemoteApp, les utilisateurs peuvent accéder à des applications virtuelles qui s’exécutent dans un centre de calcul ou dans une machine virtuelle dans le cloud. Mais elles se comportent comme si elles étaient exécutées en local.

Microsoft RemoteApp fournit des applications virtuelles à partir d’un serveur où l'application est installée et s'exécute à distance, que ce soit un serveur dans le centre de calcul ou une machine virtuelle hébergée sur une plateforme cloud.

L'outil de virtualisation qui gère l'application transmet ses pixels d'interface au poste de l'utilisateur via un protocole tel que Citrix HDX ou Microsoft Remote Desktop Protocol (RDP).

Un client logiciel installé sur l'appareil de l'utilisateur reçoit les pixels transmis en continu et les affiche sur le client local, tout comme une application installée localement. L'utilisateur peut déplacer et redimensionner la fenêtre de l'application et effectuer des opérations à la souris et au clavier, que le client logiciel transmet à l'hôte distant sur lequel l'application s'exécute.

Comment utiliser Microsoft RemoteApp

Microsoft propose RemoteApp dans le cadre de ses Remote Desktop Services (RDS), une plateforme permettant de fournir des postes de travail et des applications virtualisés aux utilisateurs. RDS prend en charge les configurations par session et VDI.

Dans l'un ou l'autre des cas de figure, il est possible de fournir des applications virtuelles aux utilisateurs à l'aide du composant Microsoft RemoteApp. Les applications s'exécutent dans des machines virtuelles sur des serveurs RDS. Des connexions réseau sont établies entre les serveurs et les postes clients pour permettre la livraison des applications.

Les utilisateurs peuvent lancer des programmes RemoteApp de différentes manières : via le menu Démarrer, une icône de programme, un fichier RDP ou un fichier dont l'extension est associée à un programme RemoteApp. Il est également possible de cliquer sur un lien via Remote Desktop Web Access.

Les programmes RemoteApp peuvent s'exécuter sur n'importe quel système d'exploitation qui prend en charge le client Remote Desktop, notamment macOS, iOS et Android. Une fois l'application lancée, elle se comporte comme si elle était intégrée dans l'interface de l'appareil.

Sur un poste Windows, par exemple, les utilisateurs peuvent redimensionner les fenêtres d'application, les déplacer, les glisser entre moniteurs et y accéder depuis la barre des tâches. Les utilisateurs peuvent également lancer des programmes RemoteApp tout en exécutant des applications installées localement.

RemoteApp peut être utile à toute organisation qui souhaite simplifier la fourniture d'applications sans avoir à fournir des postes de travail virtuels complets. Microsoft RemoteApp peut également bénéficier aux entreprises qui prennent en charge les utilisateurs distants ou en itinérance, qui déploient des applications métier, qui disposent de succursales ou qui exécutent des applications posant des problèmes de compatibilité avec les systèmes d’exploitation des postes clients.

Cependant, il n'est pas facile de virtualiser toutes les applications. Il convient donc de vérifier s'il existe des restrictions pour certaines et de commencer par un déploiement test avant de passer en production.

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2018

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close