Comment gérer le Big Data dans les environnements IT d’entreprise

Cet article Expert recommande de considérer avec attention le rôle que peuvent jouer les appliances dans la gestion des Big Data en entreprise. Le cas IBM Netezza est étudié.

Les nouvelles appliances de base de données jouent un rôle étonnamment essentiel dans la gestion du Big Data avec une offre particulièrement facile à mettre en œuvre. Au lieu de cantonner les solutions de type Netezza et Exadata au rôle d’appliances traditionnelles, envisagez de leur accorder un rôle plus large dans l’architecture d’informations de l’entreprise.

De nouvelles technologies logicielles, comme les bases de données en colonnes et in-memory, offrent des possibilités d’optimisation pour rivaliser avec les appliances de base de données telles que celles proposées par Teradata ou Netezza, et de nouvelles technologies matérielles semblent privilégier des approches de la gestion des données évolutives, ouvertes et faiblement couplées. Pourtant, les utilisateurs des logiciels de virtualisation des données et les clients d’IBM sont enthousiasmés par les appliances de base de données, ou d’entrepôt de données, telles que Netezza. Que s’est-il passé ?

Des appliances renouvelées

J’ai toujours été un peu réticent sur les appliances — du matériel et des logiciels entièrement intégrés et optimisés pour des cas d’utilisation particuliers — parce qu’elles adaptent les processeurs, l’infrastructure de stockage et le matériel réseau pour permettre une meilleure montée en charge à court terme. À long terme, cela isole les appliances du flux du datacenter, en particulier si elles ne sont pas associées à un grand constructeur expérimenté.

Cependant, ma réserve concernant les appliances au sein des datacenters est peut-être dépassée. L’acquisition de Netezza par IBM a supprimé une source de préoccupation : que le chipset ou d’autres parties du matériel ne suivent pas le rythme des innovations. J’ai supposé tout d’abord que Netezza-avec-IBM n’était qu’une appliance classique, focalisée sur des cas d’utilisation particuliers et ne proposant pas d’avantage déterminant au-delà de ces cas précis. Mais les professionnels et les consultants indépendants du IT affirment que Netezza convient à un large ensemble de cas d’utilisation et que, dans la plupart des cas, sa facilité de mise en œuvre est une part importante de sa valeur ajoutée. On dit dans certains milieux qu’il suffit de l’insérer, sans aucune optimisation particulière ou réécriture d’application, et qu’elle marche à un train d’enfer. C’est la première fois que j’entends une appliance décrite de cette manière, et il s’agit d’une façon attractive de gérer les besoins en Big Data.

Netezza s’étend à différentes architectures matérielles et logicielles, du mainframe aux architectures scale-out entièrement basées sur Linux ou Windows en passant par le système haut de gamme : mainframe avec lames Linux. Netezza répond à la question de la gestion du Big Data en étant conçue pour la montée en charge et, d’après ses concepteurs, en adoptant une partie des technologies in-memory et de gestion par colonnes. IBM Netezza est utilisable très largement, facile à mettre en œuvre et se situe très haut sur la courbe performance/montée en charge, d’après les utilisateurs et les consultants IT. En fait, ceux-ci recommandent Netezza pour les solutions analytiques Big Data dans les grandes entreprises - et moyennes dans certains cas -, en tout cas à court et moyen terme.

Les appliances comme « outils à tout faire » tactiques

Selon des utilisateurs s’exprimant lors d’une conférence sur la virtualisation des données, les appliances d’entrepôt de données offrent des coûts d’administration réduits, une robustesse supérieure et de meilleurs niveaux de performances et de montée en charge que d’autres solutions rapides pour le Big Data. Mettez en place une appliance aussi bien pour la gestion des applications d’entreprise que pour les requêtes complexes, puis oubliez-la et laissez-la travailler.

Les appliances ne sont pas si différentes des solutions de virtualisation de données telles que Composite Software et Denodo : adaptables, faciles à mettre en œuvre et utiles. Disposant de cette nouvelle souplesse dans les architectures d’informations, avec des fournisseurs s’engageant à mettre à jour le matériel, les appliances sont singulièrement adaptées aux évolutions futures. À l’heure où l’IT commence à valider les budgets pour l’année suivante, envisagez l’utilisation d’appliances pour prendre en charge les initiatives clé de Big Data et de solutions analytiques d’entreprise, même si le fournisseur de l’appliance n’est pas le fournisseur principal dans le datacenter de votre société.

L’auteur


Wayne Kernochan est le président d’Infostructure Associates, une filiale de Valley View Ventures. Ce document est le fruit de recherches financées par Infostructure Associates. Infostructure Associates croit ses conclusions objectives et considère qu’elles représentent la meilleure analyse disponible au moment de la publication.

Pour approfondir sur Outils décisionnels et analytiques

- ANNONCES GOOGLE

Close