Comment savoir si OpenStack vous convient ?

Votre datacenter peut avoir besoin, ou non, d'un Cloud open source flexible. Votre installation est-elle prête à gérer le remaniement complet de l'infrastructure de stockage et matérielle ?

Les principaux fournisseurs informatiques veulent tous convaincre les administrateurs des datacenters que sans un Cloud, leur infrastructure est dépassée. Mais avez-vous vraiment besoin d'un Cloud pour être moderne ? Et quel type de Cloud ?

Le Cloud computing offre un maximum de souplesse sur les serveurs. Le déploiement d'un serveur dans un environnement Cloud est facile parce qu'il est automatisé. Plus besoin d'administrateurs système pour l'installation. L'utilisateur peut le déployer automatiquement en quelques minutes.

OpenStack

OpenStack est une infrastructure de Cloud open source. Elle provient du noyau Linux pour les systèmes d'exploitation, mais ne convient pas seulement aux applications Linux. L'infrastructure OpenStack est suffisamment ouverte pour être intégrée à d'autres plateformes, telles que Windows.

Cette intégration se fait à deux niveaux. Au niveau inférieur se trouvent les noeuds de traitement, qui sont les serveurs qui hébergent les VM, appelées instances.

Dans les infrastructures OpenStack, les noeuds de traitement peuvent être au choix des plateformes Linux, Windows et VMware vSphere, par exemple. Et au niveau supérieur se trouvent les instances qui doivent être déployées pour les utilisateurs finaux. N'importe quel système d'exploitation peut également être déployé à l'aide d'OpenStack à ce niveau.

En avez-vous besoin ?

Si votre datacenter a besoin d'un Cloud, préparez-vous à apporter des modifications complexes à l'infrastructure IT. Il ne suffira pas d'installer quelques serveurs pour avoir un Cloud ; vous devrez revoir des parties essentielles, telles que le stockage et le réseau.

En effet, ces deux aspects doivent être plus flexibles lorsque vous passez au Cloud. Pour obtenir le maximum de liberté, adoptez le stockage à définition logicielle (SDS), qui fournit des volumes de stockage facilement extensibles.  Vous aurez également besoin du réseau à définition logicielle (SDN) pour définir des sous-réseaux qui permettront aux instances de se comporter comme si elles se trouvent dans le même sous-réseau physique, même si elles ne se trouvent pas dans le même datacenter.

Les aspects du Cloud à définition logicielle rendent la mise en oeuvre difficile : ne commencez à travailler sur le déploiement du Cloud que si cela est nécessaire, généralement lorsque les utilisateurs finaux du datacenter ont besoin de sa flexibilité pour déployer facilement les serveurs.  La plupart du temps, le Cloud n'est pas d'une grande utilité dans une organisation où l'enregistrement des serveurs suit des procédures strictes. Votre entreprise doit être orientée utilisateurs et avoir une culture dans laquelle l'utilisateur décide quand il a besoin d'un nouveau serveur.

Infrastructure OpenStack ou autre ?

OpenStack est l'un des systèmes Cloud les plus importants. La plupart des grands fournisseurs informatiques le proposent sous une forme ou une autre, comme en témoignent les offres HP Helion Rack et VMware Integrated OpenStack. Mais la plateforme de déploiement du Cloud qui convient dépend de votre environnement. OpenStack fonctionne bien dans un datacenter Linux avec un personnel IT qualifié.

Si ce n'est pas le cas dans votre entreprise, envisagez une autre option de Cloud, par exemple VMware vCloud Air ou Microsoft Azure. Ainsi, la mise en oeuvre d'une infrastructure OpenStack dans un datacenter tout-Windows n'a pas tellement de sens : Microsoft Azure pourra prendre l'intégration en charge à moindre effort.

Il existe deux raisons de choisir OpenStack pour le déploiement d'un datacenter : tous les grands acteurs informatiques intègrent leurs solutions avec OpenStack, ce qui signifie que vous aurez la possibilité de choisir la meilleure offre Cloud sans vous engager sur la durée auprès d'un fournisseur ; et OpenStack est gratuit.

Vous n'avez pas besoin de payer pour créer une plateforme Cloud qui héberge des milliers d'instances. Comme pour les systèmes d'exploitation des serveurs Linux, il existe également des services OpenStack d'entreprise tels qu'Ubuntu Cloud ou Red Hat OpenStack. Vous pouvez acheter les contrats de support nécessaires dans les environnements d'entreprise.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close