reborn55 - Fotolia

Poste de travail virtuel : comment gérer les problèmes d'impression

L’impression à partir de postes de travail virtuels est une chose compliquée. Mais des produits peuvent apporter une réponse aux principales difficultés et rendre l’exercice plus transparent pour les utilisateurs finaux.

Les sessions de bureau à distance ont toujours été à l’origine de difficultés. L’arrivée de Microsoft Windows Virtual Desktop pourrait bien compliquer encore un peu plus les choses. Son architecture intègre des capacités d'impression natives, mais le processus d'impression peut ne pas être aussi simple que celui auquel les utilisateurs sont habitués. Des produits tiers peuvent toutefois simplifier cela tout en offrant aux administrateurs des fonctions centralisées de gestion de l'impression.

Une brève histoire des problèmes d'impression en VDI

Lorsqu'un utilisateur se connecte à une session de bureau à distance, les mappages d'imprimantes du poste distant remplacent les mappages locaux. Cela peut entraîner l'envoi de tâches d'impression à une mauvaise imprimante, voire interdire tout simplement l’imprimante.

Historiquement, la solution à ce problème consiste à configurer le client de bureau à distance pour permettre aux tâches d'impression d’être adressées à une imprimante locale plutôt qu’à une imprimante distante. Microsoft le propose via la fonction Easy Print. Mais cette solution n’est pas parfaite.

Il existe deux techniques principales pour déployer des imprimantes dans des environnements de session de bureau à distance. La première est la redirection d'imprimante. Là, la tâche d'impression passe du système distant au client, avant d’être transférée à l’imprimante locale. L'autre technique consiste à envoyer les tâches d'impression directement de la machine distante vers une imprimante distante. Las, Easy Print ne fonctionne qu’avec la redirection d'imprimante.

Les problèmes spécifiques à Windows Virtual Desktop

Windows Virtual Desktop est un service Microsoft qui permet de mettre à disposition des postes de travail virtuels depuis Azure. Ce service en mode cloud peut compliquer l'impression, car les utilisateurs ne se connecteront pas nécessairement à une session Windows Virtual Desktop via un logiciel client dédié : ils peuvent se connecter directement depuis leur navigateur Web, s'ils le souhaitent.

Et justement, les utilisateurs qui se connectent via un navigateur devront imprimer sur une imprimante dite virtuelle. Celle-ci se charge de convertir les tâches d’impression en fichiers PDF, que les utilisateurs peuvent ensuite imprimer sur une imprimante locale. Le processus fonctionne, mais il est lourd et potentiellement déroutant, du moins initialement.

Des logiciels dédiés

Quelques éditeurs tiers ont développé des produits qui peuvent simplifier l'impression de bureau virtuel Windows. Tricerat a ainsi spécialement conçu le logiciel Print Server Proxy pour fonctionner avec Windows Virtual Desktop et répondre aux défis associés à l'impression dans un environnement cloud. Plutôt que de demander à une organisation de déployer un VPN ou de configurer spécifiquement un pare-feu, Print Server Proxy assure une communication directe entre Windows Virtual Desktop et un serveur d'impression sur site.

Le logiciel fonctionne en acheminant les tâches d'impression vers un serveur proxy. Ce serveur chiffre et compresse les tâches d'impression et les ajoute à une file d'attente. Un composant installé sur le serveur d'impression de l'entreprise interroge en permanence le serveur proxy du serveur d'impression. Si le logiciel détecte une tâche d'impression, il l'achemine vers l'imprimante appropriée.

Avec Ezeep for Windows Virtual Desktop, ThinPrint a retenu une autre approche, proposant une sorte de serveur d’impression en mode cloud.  La gestion des pilotes d'impression est là simplifiée : il n'est pas nécessaire d'installer des pilotes spécifiques sur les postes de travail virtuels. Le serveur d'impression fait office de référentiel central pour les pilotes, ce qui implique au passage que le rendu des tâches d'impression s'effectue au sein du serveur d'impression, et non dans les postes de travail virtuels ou les terminaux clients. L’outil de ThinPrint assure également la compression des tâches d’impression et met en œuvre des techniques d’optimisation de l’utilisation de la bande passante et de mise en cache pour améliorer les performances d’impression.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close