Cet article fait partie de notre guide: Le renouveau de l’ERP

Quelles innovations sont les plus prometteuses pour l'avenir de l'ERP ?

L'ERP est implanté depuis longtemps. Mais le Cloud, la mobilité et les solutions analytiques Big Data révolutionnent à nouveau ce marché. Quelles sont les innovations les plus prometteuses pour son avenir ?

 La réinvention de l'ERP est ke fruit d'un cheminement de dix longues années de cheminement en vue de migrer les méga-systèmes traditionnels vers de nouvelles plateformes. Tandis que les éditeurs d'ERP travaillaient à des problèmes techniques cruciaux (auxquels l'utilisateur final réfléchit rarement), une nouvelle génération d'innovations technologiques explosait à l'échelle mondiale.

Nombre d'entre elles provenaient de start-ups. A mesure que la maturité commerciale des innovations augmentait, les éditeurs d'ERP s'y sont intéressées et les ont intégrées à leurs offres... ou ont acheté les entreprises qui les développaient.

Voici uune liste non exhaustive de nouveauté qui vont rajeunir l'ERP et le faire passer dans l'âge "post-moderne" pour reprendre l'expression de Gartner .

Collaboration sociale. Les ERP intègrent peu à peu le réseau social d'entreprise, soit nativement, soit sous la forme d'extensions (add-on). Dans certains secteurs, collaborer est important. C'est le cas en architecture, en construction, dans l'enseignement, ou dans la conception de produits.

Internet des objets (IoT). Le concept d'Internet des objets – IoT (Internet of Things) – n'est pas nouveau. Mais les cas concrets se multiplient, stimulés par la mobilité, le système GPS, l'identification par radiofréquence (RFID), les capteurs, les encres intelligentes (e-ink), et autres nouveaux matériaux. La surveillance et la maîtrise de la consommation énergétique des bâtiments, la surveillance à distance de sites de production, notamment les mines et les zones de construction, à des fins de sûreté et de sécurité, et la gestion optimisée des services et du transport par le suivi des actifs en transit, grâce à des véhicules ou une technologie dédiée intelligents, sont autant d'exemples de cas concrets.  

Prise en compte du contexte géospatial. Surveiller des données de localisation relatives à des personnes et des objets dépasse désormais la simple technologie GPS. Cette surveillance intègre des données environnementales en temps réel, notamment des conditions météorologiques, de circulation et géopolitiques. Elles fournissent ainsi le contexte dans lequel fonctionnent équipements, personnes et processus, et peuvent faire ressortir de nouveaux secteurs à améliorer. Les applications géospatiales avancées vont au-delà des cartes statiques et offrent des données géospatiales dynamiques en direct.

Traitement des événements complexes (CEP) Développée en s'appuyant sur des sources de données provenant des équipements et pouvant être de nature financière, géospatiale ou de contrôle de flux, la technologie de traitement des événements complexes, ou CEP (Complex Event Processing), identifie des événements composites et révèle des schémas de cause à effet cohérents. La technologie CEP constitue un aspect en plein essor des solutions analytiques avancées. Les ERP qui disposent d'offres analytiques intégrées proposent ces capacités. Exploitée au départ dans les services financiers et dans des sociétés d'investissement, la technologie CEP est désormais adoptée dans d'autres secteurs.

Fabrication numérique. Un nouveau bouquet de technologies autorise une conception et une fabrication avec l'impression 3D. Les cas concrets, tels que le prototypage ou la conception de modèles, ainsi que l'élaboration de pièces adaptées à usage unique, sont particulièrement intéressants pour les constructeurs. Les logiciels de gestion de cycle de vie des produits, ou logiciels PLM (Product Lifecycle Management), disposent depuis longtemps de modèles de conception 3D, de jumeaux numériques, etc.. Des ERP commencent à les intègrer également à des modules gérant les processus de la conception à la fabrication (PLM/CAD, visualisation en 3D, etc.).

RFID. L'identification par radiofréquence, ou RFID (RadioFrequency IDentification), permet de dépasser la limitation des codes à barres (qui requièrent une ligne de visée). Cette technologie s'est révélée précieuse dans différentes applications métier. La technologie RFID autorise le suivi des actifs, la gestion des stocks et de la main-d'oeuvre, le kanban électronique, le contrôle des accès, ainsi que différentes applications de contrôle et de sécurité.  Dans cette décennie où la sécurité est prise très au sérieux, la technologie RFID et les applications qui l'exploitent vont poursuivre leur progression.

Composants vestimentaires. Si cela peut sembler un concept tout droit sorti de la science-fiction, la technologie intégrée aux vestiments est en train de pénétrer à la fabrication traditionnelle. Les "wearables" se révèlent utiles dans le cadre de processus qui nécessitent d'avoir les mains libres,ou par la capacité qu'ils offrent d'enregistrer et d'analyser des données d'exploitation.

Par exemple, les utilisateurs peuvent assembler des produits tout en portant des Google Glass. Cette paire de lunettes effectue alors une lecture par balayage pour s'assurer que les pièces appropriées sont bien sélectionnées et fournit des instructions d'assemblage. Autre exemple : les fonctions d'inspection et de réparation de terrain. Ici l'utilisateur a besoin de données issues de systèmes qui lui fournissent des informations tandis qu'il effectue ses tâches manuelles.

Dernière mise à jour de cet article : septembre 2015

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close