Definition

Supply Chain Management (SCM)

La gestion de la chaîne d'approvisionnement, ou SCM (Supply Chain Management), consiste en la supervision des marchandises, informations et finances au fil de leur progression dans un processus allant du fournisseur au consommateur en passant par le fabricant, le grossiste et le détaillant.

La gestion de la chaîne d'approvisionnement implique la coordination et l'intégration de ces flux, à la fois au sein des entreprises et entre elles.

On considère que l'objectif final de tout système SCM consiste à diminuer le stock (en supposant que les produits soient disponibles à la demande). Pour une gestion réussie de la chaîne d'approvisionnement, des logiciels sophistiqués dotés d'interfaces Web concurrencent des fournisseurs de services d'applications (ASP) sur le Web. Ces derniers s'engagent à fournir tout ou partie des prestations SCM aux entreprises qui louent leurs services.

Les flux SCM sont principalement de trois types :

  • flux de produits,
  • flux d'informations,
  • flux financiers.

Les flux de produits comprennent le mouvement des marchandises entre un fournisseur et un client, ainsi que tout retour du client ou toute demande d'intervention de la part de ce dernier.

Les flux d'informations se rapportent à la transmission des commandes ainsi qu'au suivi du statut des livraisons.

Les flux financiers regroupent les conditions de crédit, les échéanciers de paiement, ainsi que les dispositions en matière de consignation et de titre de propriété.

Les applications SCM sont de deux types : planification et exécution.

Les applications de planification font appel à des algorithmes sophistiqués pour déterminer la manière la plus efficace de satisfaire une commande. Les applications d'exécution suivent l'état physique des marchandises, la gestion des matières et les informations financières concernant toutes les parties prenantes.

Certaines applications SCM reposent sur des modèles de données ouverts. Ces modèles prennent en charge le partage de données à l'intérieur comme à l'extérieur de l'entreprise. Dans le second cas, on parle d'entreprise élargie ou étendue, qui comprend les principaux fournisseurs, fabricants et clients finaux d'une entreprise donnée.

Ces données partagées peuvent se trouver dans différents systèmes de base de données, ou entrepôts de données, et ce sur plusieurs sites et dans plusieurs entreprises.

En partageant ces flux de données en « amont » (côté fournisseurs de l'entreprise) et en « aval » (côté clients), les applications SCM sont en mesure d'améliorer le délai de commercialisation des produits, de diminuer les coûts, et de permettre à tous les acteurs de la chaîne d'approvisionnement de mieux gérer les ressources présentes tout en prévoyant les besoins à venir.

Dans le cadre d'une solution SCM, un nombre croissant d'entreprises se tournent vers des sites et des applications Web. Certains sites Web dominants proposent des marchés d'approvisionnement par voie électronique – e-procurement – sur lesquels les fabricants peuvent commercer avec les fournisseurs, voire mettre des appels d'offres aux enchères.

Cette définition a été mise à jour en novembre 2015

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

File Extensions and File Formats

Powered by:
Close