Groupe GRIS : la supervision de l’IT au service de la réduction des incidents

Le spécialiste lorrain des composants mécaniques, rondelles et pièces techniques a choisi la solution PRTG Network Monitor de Paessler, pour mettre en place une supervision de ses infrastructures et de ses principales applications. Objectif : anticiper les incidents pour maximiser la disponibilité de l’IT.

Le groupe GRIS est un spécialiste des composants mécaniques, rondelles techniques et pièces techniques découpées. Créée en 1984, la société a fait ses débuts sous le nom de GRIS DÉCOUPAGE et a fait l’acquisition en 2012 de la société allemande K.U.T. rebaptisée Gris Umformtechnik, avec laquelle elle forme désormais le Groupe GRIS. La société, désormais dirigée par la fille du fondateur de l’entreprise, emploie aujourd’hui près de 230 personnes réparties sur deux sites de production (à Lesmenils, entre Metz et Nancy, et à Herscheid, au sud de Dortmund).

Site de production Lesménils - ©Groupe GrisSite de production Lesménils - ©Groupe Gris

Comme l’explique Sébastien Chauchard, ingénieur systèmes et réseaux et responsable de la sécurité du SI du groupe, l’informatique de la société a considérablement évolué depuis sa création. Elle s’est à l’origine créée autour d’un AS/400 puis a évolué vers des architectures distribuées, avec la mise en œuvre de serveurs x86 reliés par des réseaux Ethernet. Elle s’est encore enrichie avec le rachat de K.U.T, le groupe ayant alors pris la décision de centraliser son IT en France.

Sébastien Chauchard groupe GRISSébastien Chauchard,
ingénieur systèmes et réseaux
et responsable de la sécurité
du SI du groupe GRIS

« La gestion de cette infrastructure est devenue compliquée et nous avons vu émerger un besoin de supervision centralisée des différents éléments », explique Sébastien Chauchard. « Nous avons aussi pris conscience que les environnements virtualisés modernes n’ont pas la fiabilité d’un AS/400. Il nous fallait anticiper les incidents d’une autre manière »

Cette supervision de l’IT est devenue d’autant plus importante que l’informatique interne porte notamment l’ERP du groupe. La société a alors choisi de mettre en place la solution PRTG Network Monitor de Paessler pour superviser son infrastructure - pour l’essentiel des serveurs Windows et Linux ainsi que son infrastructure réseau - et le bon fonctionnement de ses principales applications. PRTG permet de superviser aujourd’hui près de 700 capteurs répartis sur les différents éléments d’infrastructure du groupe.

PRTG retenu pour sa simplicité et son efficacité

A l’origine, le choix du logiciel PRTG a été suggéré par l’intégrateur informatique de la société. « Nous avons testé la version gratuite pendant plusieurs mois et nous avons pu vérifier que la solution répondait à nos besoins. Le produit est convivial et ses tarifs sont plutôt attractifs », raconte Sébastien Chauchard. Le logiciel a été déployé en moins d’un mois dans le courant de l’année 2016 et il est aujourd’hui la solution de supervision utilisée à l’échelle du groupe. 

Pour chaque serveur géré, le groupe GRIS a défini un ensemble de métriques clés à surveiller, mais comme l’explique Sébastien Chauchard, ce standard est adapté à chaque machine en fonction de la nature des applications à surveiller. « Dès lors que l’on veut une supervision aboutie, il est nécessaire de personnaliser la couverture des capteurs en fonction de ce que l’on veut surveiller », indique le responsable. Le groupe GRIS n’utilise donc pas la détection automatique de capteur de PRTG, car « cela installe parfois des capteurs inutiles ».

Prévenir les incidents et faciliter le diagnostic

La mise en œuvre de PRTG a permis à la société de disposer de multiples tableaux de bord pour suivre le bon fonctionnement de son infrastructure et prévenir les incidents. Le logiciel est aussi utilisé comme système de notification pour les personnels d’astreinte. En dehors des heures de travail, ces derniers reçoivent des SMS en cas de problèmes et ils peuvent se connecter via la console mobile pour effectuer des diagnostics à distance.

PRTG est aussi utilisé par les prestataires techniques du groupe. En Allemagne, par exemple, la société s’appuie sur un prestataire pour la gestion de ses ressources informatiques locales et celui-ci peut accéder à la console PRTG pour analyser l’état du système global.

Pour approfondir sur Administration de réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close