Rebondissement : le lobbying pro OpenXML fait baisser pavillon à la France

Ce sont nos confrères des Echos qui révèlent ce soir le vote de la France à l'ISO concernant la ratification d'OpenXML en tant que norme internationale. Alors que la France avait voté "non avec commentaires" en septembre dernier, lors du premier examen du format bureautique de la suite Office, elle a cette fois modifié son vote en "abstention". Un retournement de situation qui ne fait que rendre plus certain le résultat final.

Ce sont nos confrères des Echos qui révèlent ce soir le vote de la France à l'ISO concernant la ratification d'OpenXML en tant que norme internationale. Alors que la France avait voté "non avec commentaires" en septembre dernier, lors du premier examen du format bureautique de la suite Office, elle a cette fois modifié son vote en "abstention". Un retournement de situation qui ne fait que rendre plus certain le résultat final. A savoir la ratification d'OpenXML en tant que standard international aux côtés de ODF, le format de Open Office.

 Si la modification du vote en "abstention" était techniquement possible, comme nous l'expliquions déjà la semaine dernière, elle constitue une demi surprise. En effet, si le vote lui-même est du ressort de l'Afnor, il s'appuie sur les délibérations d'une commission technique. Or, au sein de cette dernière, les camps n'avaient guère bougé depuis septembre, entre les opposants à l'apparition d'un second format bureautique ISO et les partisans d'une ratification d'OpenXML. Seule évolution notable : la réunion s'était déroulée dans le calme, contrastant avec le climat délétère des commissions de septembre.

L'administration retourne sa veste

Selon Les Echos, ce changement de cap résulte de la volte-face de l'administration française, notamment de la DGME (direction générale de la modernisation de l'Etat) - service dont la pérennité est largement discutée au sein du gouvernement - et de la DGE (direction générale des Entreprises). Lors des récentes réunions de la commission de normalisation, l'administration française restait pourtant, comme en septembre dernier, opposée à la normalisation d'OpenXML.

Le retournement de situation intervient après l'envoi d'un courrier d'Eric Boustouller, le Pdg de Microsoft France, à l'Afnor. Ce dernier y rappelle les engagements de sa société et assure l'Afnor de la volonté de Microsoft de participer à un groupe de travail sur l'interopérabilité entre OpenXML et ODF sous l'égide de l'ISO. Une concession de pure forme, Microsoft ayant déjà largement incité des partenaires (notamment Novell et le Français Clever Age) à travailler sur le sujet des passerelles entre les deux formats.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close