Le gouvernement valide un RGI qui préserve les intérêts de Microsoft

C’est fait.