Portabilité du Cloud : Deltacloud validé par la fondation Apache

Actualites

Portabilité du Cloud : Deltacloud validé par la fondation Apache

Cyrille Chausson

Deltacloud, le projet d’une API cloud universelle prend du galon au sein de la fondation Apache. Initié chez Red Hat en 2009 et soumis à la fondation Open Source en 2010, le projet passe au rang de projet de premier niveau (top level project). S’extrayant ainsi de l’incubateur de la fondation, qui sert notamment à tester la portée du projet ainsi qu’à évaluer l’intérêt que lui porte la communauté, selon les règles de gouvernance de la fondation.
Une avancée clé dans le cycle de vie de Deltacloud, qui propose, rappelons le, une API ouverte et unique permettant d’interagir avec les principales infrastructure Cloud du marché. Elle implémente  ainsi - et unifie - les API d’Amazon, Eucalyptus, GoGrid, IBM, Microsoft, OpenStack et de Rackspace, notamment, souligne la fondation dans un communiqué.

Surtout, ce projet vient répondre à une des bêtes noires du cloud : l’interopérabilité des infrastructures et la portabilité des données et des applications d’un cloud à l’autre. Deux éléments qui, en dépit d’une demande forte des entreprises de plus en plus présentes sur le Cloud, brillent souvent par leur manque.

[Lire notre enquête Le cloud en mal d'interopérabilité ]

Si ce projet évolue désormais de façon indépendante, Red Hat a fait de Deltacloud une des clés de son offre Iaas CloudForms. L’éditeur confirme par ailleurs chez nos confrères de ServerWatch que le code repris est identique à celui proposé par la fondation, mais subit de nombreux tests à des fins de certifications.

En France, le projet Open Source, CompatibleOne adresse la même problématique. En novembre dernier, Prologue et Xwiki, deux membres de la communauté, ont livré les premiers fruits de leur travaux en déployant de façon distribuée des applications sur des infrastructures Cloud reposant sur OpenStack et OpenNebula.


Réagir à cet article Commentaire

Partager
Commentaires

    Résultats

    Participez à la discussion

    Tous les champs sont obligatoires. Les commentaires apparaîtront sous l'article.