DigiPlug dope sa performance avec les baies Xtremio d'EMC

Pour proposer de nouveaux services aux diffuseurs de médias en ligne, le distributeur de contenus numériques Digiplug a raccourci ses temps de traitements en déployant des baies Flash.

Comment fournir à iTunes, Deezer, et autres Spotify des services inédits quand on doit traiter pour cela des bases de données de plusieurs To et qu’on ne peut pas se permettre d’être lent ? Tel est le défi que Digiplug, un distributeur français de contenus numériques, a dû relever.

« Nous sommes l’intermédiaire entre les créateurs de contenus, typiquement les maisons de disques, et les diffuseurs en ligne, présente Wilfrid Allembrand, le Responsable Technique de Digiplug. Notre problématique était que pour un fichier maître en entrée, nos métiers voulaient fournir aux diffuseurs des dizaines, voire des centaines de fichiers associés tout en garantissant un niveau de service maximal. Mais le contenu de ces fichiers était à chercher dans des baies SAN qui avaient atteint la limite de leurs performances. Chaque action demandait plusieurs jours de travail à nos métiers. Ce n’était pas tenable par rapport à nos engagements contractuels avec les diffuseurs ».

En l’occurrence, ces multitudes fichier associées sont des métadonnées (elles décrivent chaque contenu : titres, artistes, photos des l’albums, etc.), qu’il faut chercher et extraire de bases de données.

Wilfrid Allembrand, DigiPlug

Mais les débits d’information sur ces bases sont tributaires de la vitesse des disques durs qui les hébergent. Et, en l’état, les débits étaient insuffisants pour ajouter encore des traitements qui devaient porter sur des dizaines de Téraoctets.

Pire, les développeurs qui planchaient sur les nouveaux services devaient régulièrement copier ces métadonnées sur leurs propres environnements de tests. « Or, le workflow existant (backup, transfert, restauration, nettoyage des bases) prenait entre une et deux semaines. Cette lourdeur n’était tout simplement pas supportable », lance Wilfrid Allembrand.

Une base de tests en quelques secondes au lieu de deux semaines

En quête d’une solution lui permettant d’améliorer ses processus de tests et de réduire son time-to-market, Wilfrid Allembrand et son équipe se rendent cette année-là au salon EMC World de Las Vegas. Il faut dire que Digiplug est un client fidèle d’EMC. Les contenus multimédia que la société héberge sont déjà  stockés sur des baies de stockage NAS en cluster Isilon d’EMC, qui permettent à la firme de faire évoluer sa capacité de stockage selon ses besoins. Cette caractéristique, qui évite d’avoir à ajouter de nouveaux îlots de stockage à chaque fois que l’on a besoin de plus de capacité est très prisée par les professionnels des médias.

Au détour d’un stand, Wilfrid Allembrand découvre les premières démonstrations, et les premiers cas pratiques de la technologie de snapshot des baies de stockage 100 % flash XtremIO d'EMC, des baies intégralement motorisées par des SSD, bien plus rapides que des disques durs. Il est séduit.

La solution semble répondre aux objectifs de performances qu’il s’est fixé. De retour en France, il fait appel à l’intégrateur MTI pour déployer dans ses locaux une configuration similaire à celle qu’il a vue à Las Vegas, soit un cluster de deux briques XtremIO. Après quelques tests, la solution est rapidement mise en production et montre des résultats tout à fait conformes aux attentes: « de deux semaines auparavant, le clonage d’une base de production est passé à une poignée de minutes », se félicite Wilfrid Allembrand.

En pratique, la fonction de snapshot d’XtremIO s’affranchit de la duplication réelle des bases de données : il ne s’agit pas d’une copie, mais bien d’un clone synchronisé.

Cette caractéristique présente l’avantage supplémentaire de fournir des données qui sont toujours fidèles à la base de production, sans impact sur la capacité́ de stockage. « Il y a un autre gain notable : Les testeurs n’ont plus la complexité́ IT à gérer. Ils sont autonomes et peuvent se concentrer sur leur métier », ajoute Wilfrid Allembrand. En l’occurrence, le workflow est désormais entièrement automatisé par un ensemble de scripts et d’API fournis par XtremIO. Pour les équipes de test, cela signifie qu’elles n’ont qu’à accéder à un portail en self-service pour provisionner elles-mêmes, en quelques clics, l’environnement de test dont elles ont besoin.

Les métiers gagnent plusieurs jours de travail

Pour Wilfrid Allembrand, la mise en production de la baie 100 % flash XtremIO a apporté des bénéfices à tous les niveaux. « D’abord, d’un point de vue IT, nous avons très rapidement observé des gains de performance significatifs au niveau de nos plateformes de production, y compris pour les traitements de maintenance en batch et, ce, sans modification du code. Simplement par migration des données d’un stockage à l’autre », dit-il.

Les métiers, eux, ont finalement bénéficié de l’arrivée de nouveaux services, comme un module de recherche qui remonte les données bien plus rapidement et un reporting qui raccourcit les activités. « Des travaux qui leur prenaient plusieurs jours sont désormais effectués en quelques minutes », applaudit le responsable technique.  Et d’ajouter que l’entreprise Digiplug est désormais beaucoup plus sereine sur son aptitude à développer son activité, sans risquer de remettre en cause ses engagements contractuels vis à  vis de ses clients.

Dernièure mise à jour de cet article : février 2015

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

Quelle est la meilleure infrastructure pour les PME françaises en 2015/2016 ?

Sections de ce guide

  1. Garder la main
  2. Passer la main

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close