Dell EMC ajoute des fonctions NAS à XTremIO

Dell EMC a profité de sa conférence utilisateur annuelle pour annoncer l'arrivée prochaine de services NAS pour sa baie de stockage SAN 100 % Flash XtremIO. Ces services seront délivrés par le biais d'une intégration avec le Fluid File System de Dell.

Dell EMC va ajouter des fonctions de serveur NAS à sa baie de stockage SAN 100 % Flash XtremIO. Le constructeur a profité de sa conférence Dell EMC World pour faire la démonstration de l’intégration entre sa baie XtremIO et sa technologie de NAS en mode scale-out Fluid File System (FluidFS). L’intégration devrait être commercialement disponible au début 2017. 

FluidFS est la solution NAS que Dell a développé à partir des technologies de système de fichiers en cluster rachetées à Exanet en 2010. La solution a déjà été utilisée par le constructeur texan pour ajouter des capacités NAS à ses baies SAN Dell SC (ex-Compellent) et Dell PS (ex-Equallogic). Comme l’a expliqué Chris Ratcliffe, le vice-président en charge des technologies cœurs de Dell EMC, la collaboration entre les équipes de R&D israéliennes travaillant sur XtremIO et FluidFS a débuté avant la fusion officielle entre Dell et EMC.

L’intégration entre FluidFS et XtremIO va permettre au constructeur d’ajouter des services NFS, SMB, HDFS (Hadoop Distributed File System) et NDMP à XtremIO. Comme pour les autres systèmes intégrant le FluidFS, ces services seront délivrés via des appliances externes agissant comme des passerelles (avec toutefois un niveau d’intégration supérieur à celui de passerelles traditionnelles).

« Nous cherchions un moyen de compléter notre infrastructure scale-out » a indiqué le CTO de XtremIO, Itzik Reich. Lorsque nous avons entendu parler de la fusion, j’ai appelé Michael [Dell] et je lui ai dit que ce serait une opportunité pour nous d’ajouter des services de fichiers [via une collaboration avec les équipes FluidFS] ».

L’intégration avec le FluidFS est une façon de fournir des services NAS transactionnels au-dessus de la plate-forme XtremIO tout en maintenant des temps d’accès inférieurs à la milliseconde. Selon Reich, il aurait fallu au moins cinq ans pour intégrer des services NAS à XtremIO en partant d’une feuille blanche.

Son équipe a donc étudié les services NAS déjà existants dans le portefeuille Dell EMC. Elle a éliminé ceux des baies Unity du fait de l’absence de capacités scale-out et ceux d’Isilon car ils n’étaient pas optimisés pour la latence. FluidFS s’est finalement imposée comme la solution la plus adaptée à l’architecture de XtremIO.

 

Pour approfondir sur SAN et NAS

- ANNONCES GOOGLE

Close