Dell EMC modernise son offre Data Domain d'entrée de gamme avec le DD3300

La dernière baie de sauvegarde dédupliquée du constructeur devrait à terme remplacer l'actuel DD2200 en entrée de gamme du portefeuille Data Domain. Elle vise le marché des PME et des sites distants de grandes entreprises. Elle supporte l'externalisation de données vers le cloud mais n'est pour l'instant pas intégrée à l'offre tout-en-un IDPA du constructeur.

Dell EMC a récemment dévoilé l’appliance de sauvegarde dédupliquée DD3300, la nouvelle version d’entrée de gamme de sa plate-forme Data. Conçu pour le marché des PME et des sites distants, le nouveau système a vocation à remplacer l’actuel DD2200.

Le DD3300 offre un débit maximum de 4,2 To par heure (7 To par heure avec la technologie de déduplication à la source DD Boost). Il a une capacité brute maximale de 32 To (16 disques SAS de 2 To) et une capacité logique allant de 200 To à 1,6 Po. Lorsque la fonction d’externalisation de données vers le cloud (DD Cloud Tier) est utilisée, cette capacité logique peut atteindre un maximum de 4,8 Po. Son prédécesseur, le DD2200, avait une capacité logique maximale 860 To de données.

La nouvelle appliance Data Domain prend en charge le support du RAID 6, du chiffrement de données, ainsi que le support du mode VTL sur Fibre Channel (pour les environnements « open » et pour les environnements IBM i). Elle supporte les transferts de données via NFS v3 et CIFS, le mode DD Boost ainsi que les accès SAN Fibre Channel. Le support de NDMP est aussi inclus pour la sauvegarde des NAS.

Côté cloud, la fonction DD Cloud Tier, permet à l’appliance d’externaliser des données sur des services de stockage cloud à des fins de sécurité ou de rétention à longue durée. L’appliance supporte les services Amazon S3, Microsoft Azure Blob Storage, IBM Cloud Storage ainsi que l’externalisation vers le stockage objet Dell EMC Elastic Cloud Storage.

Data Domain a été l’un pionnier de la déduplication des données et a l’utilisation de baies de disques en remplacement des librairies de bandes pour la sauvegarde. Récemment, Dell EMC a dévoilé l’appliance Data Domain Integrated Data Protection Appliance (IDPA), qui combine une baie Data Domain avec une appliance préconfigurée avec la suite de logiciels de sauvegarde de Dell EMC. L’IDPA a pour ambition d’offrir une alternative tout-en-un à des concurrents émergents comme Rubrik ou Cohesity et vise aussi à répondre à des offres intégrées proposées par des concurrents comme Veritas ou Commvault.

L’offre IDPA est pour l’instant proposée avec des baies Data Domain de milieu et de haut de gamme (à partir du DD 6300) et vise plutôt le marché des comptes intermédiaires et des grandes entreprises. À ce jour, Dell EMC n’a pas indiqué s’il entendait décliner l’offre IDPA en version PME en utilisant la baie DD3300.

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close