buchachon - Fotolia

Les contrôleurs de Panzura désormais disponibles dans Microsoft Azure

Panzura, qui proposait déjà ses contrôleurs NAS pour Amazon, a annoncé leur arrivée sur Azure. L'L'éditeur étend ainsi ses services NAS aux VM logées dans l'infrastructure cloud de Microsoft.

Le système de gestion de fichiers global de Panzura est désormais certifié pour Microsoft Azure, ce qui permet aux utilisateurs du cloud d’infrastructure de l’éditeur de Redmond de bénéficier de service NAS en Cloud pour leurs machines virtuelles. Jusqu’à présent le GFS de Panzura n’était disponible que dans le cloud d’Amazon (en plus des implémentations « on-premise »).

Barry Phillips, le directeur marketing de Panzura explique que la firme a récemment vu un bond des demandes de ces clients pour Azure. Typiquement, les clients de la firme s’appuient sur ses appliances cloud pour migrer tout ou partie de leurs données non structurées dans le cloud. Les appliances, physiques ou virtuelles, conservent en cache les données les plus fréquemment accédées sur leurs disques locaux, afin d’optimiser les performances pour les applications et utilisateurs locaux. Les données froides sont, quant à elles, migrées vers des stockages en cloud (Google, Amazon S3, Azure Storage) ou des stockages objet (EMC Atmos, Cleversafe)

Les contrôleurs cloud Panzura permettent de gérer un espace de noms unique à l’échelle globale et fournissent un mécanisme de gestion de verrous global pour les fichiers stockés dans son global file system. Elles fournissent aussi des mécanismes d’optimisation WAN ainsi que des capacités de gestion de versions, de chiffrement, de compression et de déduplication de données.

En offrant une appliance virtuelle pour Azure sur la place de marché cloud de Microsoft, Panzura permet à ses clients d’accéder de façon transparente en mode NAS aux données résidant sur le cloud public.

Des données qui migrent de plus en plus dans le cloud

« Fondamentalement, nous pensons qu’au fur et à mesure que les entreprises déplacent leurs données vers le cloud, la possibilité de placer leurs systèmes de fichiers dans le cloud lui-même est une fonction qu’elles rechercheront », explique Phillips. « Bien sûr, si certains de leurs bureaux sont trop loin d’un cloud, elles pourront continuer à utiliser nos contrôleurs on-premise ».

Selon lui, les entreprises vont mixer les solutions en fonction de leurs besoins et utiliser le cloud dans certains cas, tout en maintenant des contrôleurs locaux lorsqu’une infrastructure locale sera présente. Mais qu’une part croissante des entreprises utilisant sa solution stocke désormais ses données sur un cloud de stockage et y accède via un réseau de contrôleurs physiques ou virtuels (une approche facilité par la sortie récente d'une interface d'administration centralisée pour ses appliances). Cela permet d’éliminer la gestion de systèmes de stockage locaux et les problématiques de maintenance associées ainsi que d’éviter d’avoir à gérer les questions de protection de données et d’archivage puisque les fournisseurs cloud assurent eux-mêmes cette fonction en stockant des copies multiples des données stockées sur plusieurs datacenter afin de garantir la tolérance aux pannes.

 

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close