Storage Ressource Management : l’essentiel sur Aptare

Fondée il y a 25 ans dans la Silicon Valley, Aptare compte plus de 1.100 clients et sa solution Storage Console supervise près d’un exaoctet de données dans le monde. Aptare dispose d’un accord OEM de longue date avec Hitachi Data Systems qui a fait de Storage Console la brique OEM de SRM sa solution de pilotage HiCommand.

Extrait du Guide Essentiel :

SRM : ces start-ups qui mettent l’accent sur les données

Sections de ce guide

  1. Aptar
  2. Komprise
  3. Primary Data
  4. Strongbox
+ Voir plus
Cet article se trouve également dans ce contenu premium en téléchargement : STORAGE: Storage n°11 : Hyperconvergence, de l'infrastructure à une approche plate-forme:

Actuellement en version 10, Storage Console permet de superviser l’ensemble de ses ressources de stockage depuis une console centralisée. Ciblant les grands environnements de stockage, Storage Console dispose de connecteurs lui permettant de s’intégrer avec les principaux environnements de stockage du marché via leurs API, qu’elles soient ouvertes ou propriétaires.

Les principaux systèmes de stockage SAN et NAS des géants du marché sont supportés, comme ceux de Dell EMC, Hitachi, HPE, Huawei, IBM, Infinidat, Microsoft, NetApp, Pure Storage, Oracle ou VMware. Il en va de même des environnements de sauvegarde motorisés par CommVault, Dell EMC, HPE, IBM, Microsoft, Oracle et Veritas. Aptare supporte également la plupart des grands OS du marché ainsi que les grands services de Cloud public comme Amazon AWS, Google Cloud, Microsoft Azure et les clouds OpenStack.

Sans avoir à déployer d’agents, Storage Console permet de collecter en quasi-temps réel un grand nombre d’indicateurs opérationnels sur le fonctionnement des baies de stockage, des appliances de sauvegarde et des logiciels qui les pilotent.

Le logiciel inclut également un composant baptisé Backup Manager qui supervise la bonne exécution des opérations de sauvegarde de l’entreprise, et un autre, baptisé Replication Manager, capable de faire de même pour les opérations de réplication.

Selon Rick Clarck, président et CEO, la force de Storage Console serait son aptitude à collecter un très grand volume d’informations, à les corréler et les analyser pour générer des rapports détaillés sur la consommation des ressources de stockage, le respect des SLA, etc. Il est vrai que l’outil inclut un très grand nombre de rapports prêts à l’emploi ainsi qu’un éditeur de rapports personnalisés.

La solution est utilisée par de grands clients pour avoir une vue en temps réel sur l’utilisation de leurs ressources de stockage et réaliser des études de "capacity planning". Elle peut aussi être utilisée pour facturer à l’usage des ressources de stockage ou servir de base à des analyses de compliance.

Selon Rick Clark, l’une des forces de la solution est sa neutralité vis-à-vis des fournisseurs. « Les constructeurs disposent tous d’outils SRM mais souvent ces derniers sont limités à leurs environnements ou ont un agenda dissimulé ».

Une autre force de la solution, selon lui, est qu’elle est assortie de conditions de licence très flexibles. Il est possible d'acheter le logiciel pour quelques mois, ou pour un projet, ce qui permet par exemple à un intégrateur ou à un fournisseur de services de le déployer le de façon temporaire pour réaliser un bilan ou un diagnostic avant une refonte de l’infrastructure. Il est aussi possible d’opter pour un mode de licence plus traditionnel.

La plate-forme analytique d’Aptare sait se connecter à la plupart des grands outils de stockage du marché

Storage Console se concentre largement sur l’analyse et le reporting sur les environnements de stockage. Le logiciel ne s’appuie pas sur une couche de virtualisation et n’est donc pas « intrusif ». Cet avantage se paie toutefois d’un point de vue fonctionnel puisqu’il n’offre aucune des fonctions automatisées de mouvement de données de ses concurrents.

Dernièure mise à jour de cet article : novembre 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Guides Essentiels

SRM : ces start-ups qui mettent l’accent sur les données

Sections de ce guide

  1. Aptar
  2. Komprise
  3. Primary Data
  4. Strongbox

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close