Kara - Fotolia

Autodata met les APIs au service de l’entretien auto et moto

Ce spécialiste de l’information technique des véhicules s’est équipé de la plateforme de gestion d’APIs de Tibco Mashery pour améliorer les services proposés aux développeurs.

Autodata, un spécialiste de la fourniture de données techniques pour le monde de l’automobile, a décidé de renforcer son portail à destination des développeurs, en lui greffant une API cette fois-ci dédiée aux motos et de motoriser l’ensemble via la plateforme de gestion d’API Tibco Mashery. Cette nouvelle API devrait favoriser le développement d’applications tant  pour les entreprises que pour les particuliers.

La société a adossé son modèle à une vaste plateforme en ligne qui centralise quelque 550 000 mesures  et données techniques de plus de 40 000 modèles de véhicules (automobiles, fourgons et motos). Quelque 155 constructeurs y sont référencés.

Cette API est utilisée dans l’application Web d’Autodata et par 70 000 ateliers de réparations et de services d’entretien de véhicules. Selon la société, les données techniques sont également utilisées dans plus de 800 autres produits industriels dans le monde, intégrés à des outils de diagnostic ou encore au sein de catalogues.

Avec la plateforme de Tibco Mashery, Autodata a trouvé un moyen de proposer aux développeurs un outil pour intégrer ces données tant auto que moto. Les développeurs ont ainsi la possibilité d’accéder, de choisir et de combiner chaque service d’Autodata exposé via des APIs : des temps de réparation aux modalités de remplacement en passant par l’identification des véhicules, à la planification des services ou diagnostics, par exemple.

L’API portant sur les motos permet quant à elle d’accéder et de manipuler des données adaptées, comme la nature de l’huile de graissage, les performances de l’engin, le couple de serrage, la pression des pneus, les temps de réparation, les codes de diagnostics ainsi que toutes les spécifications techniques des véhicules.

Un marché encore à défricher

« Le futur porte sur l’information connectée, propulsée par l’Internet des objets qui devient une réalité », explique Max Lienard, en charge du développement produit chez Autodata Group. Dans toute l’industrie, et encore plus dans celle de l’automobile, les développeurs imaginent et ont déjà imaginé des systèmes qui créent une rupture. »

« Le marché des pièces de rechange, ce segment de l’industrie automobile qui doit répondre aux besoins du consommateur après son achat chez le constructeur, dispose encore d’un important potentiel  inexploré d’un point de vue technologique », ajoute-t-il.

Ces derniers mois, l’API Autodata a reçu quelque 1,47 millions d’appels. L’année dernière, la société a revendiqué une hausse de 89% des développeurs travaillant avec son API pour créer des apps grand public ou pour les entreprises.

Dernièure mise à jour de cet article : février 2017

PRO+

Contenu premium

Accéder à plus de contenu PRO+ ainsi qu'à d'autres offres réservées aux membres.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

En soumettant ces informations à LeMagIT.fr, vous acceptez de recevoir des emails de TechTarget et ses partenaires. Si vous résidez hors des Etats-Unis, vous consentez à ce que vos données personnelles soient transférées et traitées aux Etats-Unis. Politique de confidentialité

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close