Infogérance : Unilog bientôt armé pour les "big deals"

Bientôt Unilog (pardon LogicaCMG France) parmi la poignée de noms capables de remporter les grands contrats d'outsourcing ? On l'oublierait presque, mais l'incapacité de la SSII française à monter sur les "big deals" d'infogérance figurait parmi les raisons qui ont conduit à son absorption par LogicaCMG.

Bientôt Unilog (pardon LogicaCMG France) parmi la poignée de noms capables de remporter les grands contrats d'outsourcing ? On l'oublierait presque, mais l'incapacité de la SSII française à monter sur les "big deals" d'infogérance figurait parmi les raisons qui ont conduit à son absorption par LogicaCMG. 

Rappelons que, selon plusieurs témoins, c'est l'échec d'Unilog dans le contrat d'outsourcing de Renault qui avait conduit le Pdg, Gérard Philippot, à étudier un rapprochement avec un plus gros poisson. Aujourd'hui, alors que la digestion du prestataire français se termine, LogicaCMG met en place une division internationale dédiée à l'outsourcing, comptant 9 000 personnes dans le monde. Cette structure sera d'abord créée dans un certain nombre de pays européens dès 2008 pour être opérationnelle "worldwide" en 2009. Il s'agit de la première décision significative du nouveau Pdg du groupe, Andy Green.

Le lièvre anglais

Si la SSII anglaise doit déjà un tiers de son activité à l'infogérance, des disparités subsistent entre les pays. "Partout en Europe, LogicaCMG espère amener les revenus de cette activité au niveau anglais", juge Ian Brown, analyste senior au cabinet Ovum. Un pays où la SSII réalise 40 % de son chiffre d'affaires sur ce créneau. Le choix d'une structure internationale pour prendre en charge les opérations d'externalisation n'est pas originale dans la profession : plusieurs grands spécialistes de ce marché sont déjà organisés de cette façon, tant pour répondre aux besoins transnationaux des grands comptes que pour piloter des structures faisant de plus en plus appel à des équipes délocalisées. Localement, cette décision pourrait toutefois permettre à Logica-Unilog de rentrer peu à peu dans le cercle très fermé des prestataires capables de répondre aux appels d'offres pluri-annuels passés par le CAC 40.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close