Résultats : IBM, une SSII en pleine santé qui profite de l’euro

Deuxième trimestre fiscal meilleur que prévu pour IBM qui a réalisé un bénéfice net de 2,77 milliards de dollars sur un chiffre d'affaires qui a progressé de 13%, à 26,8 milliards de dollars.

Deuxième trimestre fiscal meilleur que prévu pour IBM qui a réalisé un bénéfice net de 2,77 milliards de dollars sur un chiffre d'affaires qui a progressé de 13%, à 26,8 milliards de dollars. Fortement internationalisé, Big Blue a selon ses propres dires bénéficié à plein des effets de change, qui comptent pour 7 points dans cette embellie.
Au niveau régional, l’Amérique représente à 10,9 milliards de dollars (croissance de 8%) ; la zone Emea 9,8 milliards de dollars (croissance de 20%)  et l’Asie Pacifique 5,3 milliards (croissance de 16%). Le - petit - reste du monde est en recul de 17%, n’ayant généré que 706 millions de dollars.
Les différents périmètres d’IBM se décomposent comme suit : services en technologie 10,1 milliards de dollars (15,3 % de croissance) ; services aux entreprises, 5,1 milliards (17,7% de croissance) ; matériels, 5,2 milliards de dollars (2,2% de croissance)  logiciels 5,57 milliards de dollars (16,7% de croissance) et services financiers 0,6 milliards (6,1% de croissance). 

Les services ont, on le voit, joué à plein ce trimestre et l'activité logiciels est plus que jamais lucrative. Côté matériel, les activités x86 ont fortement souffert (-5%), de même que les gammes i (ex AS/400). En revanche, les ventes de serveurs Unix ont poursuivi leur progression (+29% sur un an) et les ventes de mainframes ont rebondi (+32% sur un an), dopées par le lancement des nouveaux z10

Pour approfondir sur SSII

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close