Fibre optique / LME : Le sénat rejette un amendement trop favorable à Numericable

Même pas peur les sénateurs.

Même pas peur les sénateurs. Appelés à se prononcer sur un texte concernant la modernisation de l’économie, les sages de la chambre haute ont rejeté un amendement polémique par trop favorable au câblopérateur Numericable. En première lecture de la LME, l’Assemblée nationale avait autorisé les opérateurs déjà présents dans les lieux à déployer leurs lignes de fibre optique pour l’accès au très haut débit sans repasser par la case syndic de copropriété. Les sénateurs ont considéré que cet amendement représentait un avantage trop important pour un seul acteur d’un marché qui doit être concurentiel.
Sentant monter le risque de voir repousser cet amendement par le Sénat, Numericable avait lancé la semaine passée une pétition, suscitant la colère de Free et d’Orange, autres opérateurs candidats au déploiement.
Militant très tôt contre l’amendement autorisant le déploiement sans avis du syndic, l'UFC-Que Choisir et l'ARC (Association des responsables de copropriétés) se disent satisfaites du vote sénatorial.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close