OOXML : Des membres l'ISO pour le rejet des appels et la confirmation du standard

En dépit de l’appel formulé par l’Afrique du Sud, le Vénézuela, l’Inde et le Brésil, la longue marche de Microsoft pourrait finalement trouver rapidement un terme dans la normalisation d’OOXML. Quatre dirigeants de l’ISO, l’organisme mondial de standardisation, viennent de conseiller à l’organisation de rejeter les requêtes de ces quatre pays membres.

En dépit de l’appel formulé par l’Afrique du Sud, le Vénézuela, l’Inde et le Brésil, la longue marche de Microsoft pourrait finalement trouver rapidement un terme dans la normalisation d’OOXML. Quatre dirigeants de l’ISO, l’organisme mondial de standardisation, viennent de conseiller à l’organisation de rejeter les requêtes de ces quatre pays membres. Reste à l’ISO à adopter ces recommandations, ce qui ne devrait plus être qu’une formalité. Le comité de direction a jusqu'au 4 août pour rendre sa décision.
L’appel étant suspensif, OOXML n’est toujours pas un standard après l’avoir été quelques jours. De nouveau adopté, il portera le doux nom de ISO/IEC DIS 29500.
En France, le processus qui avait conduit l’Afnor à s’abstenir lors du conseil de l’ISO adoptant le format, avait suscité une vive polémique au début du mois d’avril.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close