Rachat de Yahoo : Microsoft revient à la charge

Intéressé, plus intéressé, puis intéressé par une partie seulement, avant de jetter l'éponge.

Intéressé, plus intéressé, puis intéressé par une partie seulement, avant de jetter l'éponge. La saga Microsoft/Yahoo est déjà riche en rebondissements ; et elle n'est pas prête de s'arrêter. Selon le Wall Street Journal, le premier éditeur mondial envisagerait de proposer une nouvelle offre au portail. Il s'agirait cette fois d'une offre conjointe avec d'autres groupes de médias menant au démantèlement de Yahoo. Dans cette opération, Microsoft cherche à récupérer le moteur de recherche de la société Internet. D'autres groupes, comme Time Warner ou News Corp (déjà cités dans ce feuilleton comme de possibles chevaliers blancs de Yahoo), mettant la main sur les autres activités.

Selon des sources citées par le WSJ, Steve Ballmer, Pdg de Microsoft, aurait pris rendez-vous avec Roy Bostock, président du conseil d'administration de Yahoo, pour lui présenter ce montage. L'entrevue, programmée pour lundi 30 juin, a toutefois été annulée.

Depuis l'annonce de la rupture des négociations de rachat avec Microsoft - le 12 juin -, Yahoo s'est rapproché de Google, avec lequel il a noué un accord dans la publicité. Accord qui fait aujourd'hui l'objet d'une enquête officielle des autorités antitrust américaines.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close