Le chinois Alibaba envisage de racheter Yahoo, l’un de ses principaux actionnaires

La Silicon Valley pourrait bien finir par se réveiller plus à l’Ouest après avoir traversé le Pacifique… L’un de ses fleurons historiques – Yahoo – intéresserait le site chinois Alibaba.

La Silicon Valley pourrait bien finir par se réveiller plus à l’Ouest après avoir traversé le Pacifique… L’un de ses fleurons historiques – Yahoo – intéresserait le site chinois Alibaba. C'est du moins ce qu'affirme le Wall Street Journal du jour, qui cite un porte-parole de Jack Ma, le directeur général d'Alibaba. Yahoo n’arrive pas à sortir de la zone trouble dans laquelle le portail est entré en 2007 avec la tentative de rachat avortée par Microsoft. Sa PDG, Carol Bartz, vient d’être débarquée par le Conseil d'Administration de Yahoo tout juste trois ans après sa nomination. Le groupe lui cherche un successeur. Nommée en 2009, Carol Bartz a certes apposé son sceau sur la gouvernance du portail, mais a, semble-t-il, peiné à redynamiser Yahoo sur les terrains de la publicité en ligne et de la recherche.

Selon le WSJ, Alibaba, détenu à 40% par Yahoo, est "intéressé" par l'acquisition de son actionnaire américain et des sociétés de capital-investissement travaillent à l’éventuelle opération. Evoquant récemment l’avenir du groupe, Yahoo avait fait état de nombreux contacts d’investisseurs.

Pour approfondir sur Editeurs

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close