IBM inaugure son datacenter mobile

Après Sun, Microsoft et Rackable, c'est au tour d'IBM de lancer une gamme de datacenters mobiles, empaquetés sous forme de containers.

Après Sun, Microsoft et Rackable, c'est au tour d'IBM de lancer une gamme de datacenters mobiles, empaquetés sous forme de containers. La série Portable Modular Data Center, également connue sous le nom de Blue Pod, doit, comme le Blackbox de Sun, contribuer au développement de centres de calcul plus écologiques, moins gourmands en consommation d'énergie.

Big Blue explique ainsi que Blue Pod entre dans son vaste projet Big Green (qui se voit doté de 1 milliard de dollar) par lequel il entend consolider sa propre infrasctucture, mais également développer des solutions et services liés au GreenIT.

Le Blue Pod donne la possibilité d'embarquer la même infrastructure qu'un data center classique, notamment les serveurs en rack, les unités de refroissement, la gestion à distance, le système anti-incendie, tout en réduisant les coûts de construction et le temps de déploiement. Le système est également beaucoup plus modulaire et génère moins de Co2. Au total, 1 428 serveurs lames ou 1 178 serveurs iDataPlex peuvent être insérés dans le Blue Pod.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close