IBM va investir 1,2 Md$ dans l'extension des capacités de SoftLayer

Big Blue va porter à 40 le nombre de ses datacenters cloud en 2014 en doublant la capacité d'hébergement de SoftLayer. En Europe, Londres sera le 2e datacenter de l'hébergeur après Amsterdam.

IBM a annoncé son intention d’investir 1,2 milliard de dollars pour développer la couverture mondiale de l’offre de cloud de SoftLayer avec notamment un plan pour porter le nombre de ses datacenters cloud mondiaux à 40, contre 25 actuellement (dont 12 pour IBM SmartCloud et 13 pour SoftLayer).

En 2014, Big Blue devrait ainsi installer de nouveaux « pods » SoftLayer - Un Pod Softlayer est un bloc d’infrastructure autonome, relié au réseau SoftLayer et capable d’accueillir jusqu’à 5 000 serveurs — dans plusieurs nouveaux datacenters dans le monde, notamment à Washington DC, Hong Kong,  Londres, Toronto, Mexico et Dallas. D’autres devraient ouvrir en Chine, en Inde et au Japon.  Dans la pratique l’investissement de 1,2 Md $ devrait permettre à SoftLayer de doubler ses capacités d’hébergement cloud.

En Europe, le datacenter de Londres viendra s’ajouter à l’actuel datacenter SoftLayer d’Amsterdam et confirmer un peu plus la domination des deux villes dans l’écosystème cloud européen. La France ne figure ainsi pas dans la liste des pays mentionnés par Big Blue dans son communiqué, et le site de SoftLayer confirme l’absence de la société sur le territoire français. Les seuls POP européens du réseau SoftLayer sont à Londres, Amsterdam et Francfort – faisant d’ailleurs de l’ajout du datacenter londonien une décision logique. Ce qui est toutefois inquiétant est que Big Blue a clairement fait de SoftLayer sa priorité stratégique pour les services cloud. Le problème est que si IBM dispose de capacités de datacenter pour son offre SmartCloud Entreprise en France (à Montpellier), l’extension des services de SoftLayer en France ne semble pas au programme de Big Blue pour 2014.

 

 

 

Pour approfondir sur IaaS

- ANNONCES GOOGLE

Close